William Saurin, Madrange, Garbit... Monique Piffaut maquillait-elle les comptes ?

Les comptes du groupe Financière Turenne Lafayette auraient été truqués depuis plusieurs années. L’actionnaire unique du groupe, Monique Piffaut, est décédée le 30 novembre dernier.

Partager
William Saurin, Madrange, Garbit... Monique Piffaut maquillait-elle les comptes ?
Monique Piffaut

"Le groupe Financière Turenne Lafayette, acteur majeur du marché français de la salaisonnerie, des plats traiteurs et de la conserverie (Madrange, William Saurin, Garbit…) a informé les services de l’Etat de la découverte de pratiques de présentation trompeuse de ses comptes". La nouvelle est tombée le mercredi 14 décembre, dans un communiqué du ministère de l'Économie et des Finances. Quelques jours seulement après le décès de la propriétaire et actionnaire unique du groupe agroalimentaire, Financière Lafayette Turenne est dans la tourmente. Le successeur de Monique Piffaut, Eric le Gouvello avait diligenté un audit sur la situation économique et financière du groupe dès sa prise de fonction le 7 décembre. Cet audit a révélé "une présentation trompeuse des comptes depuis plusieurs années, dans un contexte très dégradé pour la filière agroalimentaire en général et pour certaines filiales du Groupe en particulier", indique Financière Turenne Lafayette dans un communiqué.

Préserver 3000 emplois directs

Une réunion de crise a immédiatement été convoquée au ministère à Bercy avec les banques et les administrateurs du dossier. L’Etat indique être pleinement mobilisé pour "pouvoir préserver les 3 000 emplois directs et les 1 500 emplois intérimaires et prestataires". Des réunions avec les clients, les fournisseurs et les banques seront organisées à brève échéance ainsi qu’une rencontre avec les organisations syndicales dans les prochains jours.

Une réunion que les syndicats attendent de pied ferme. "On demande à voir, a tempêté Dorothée Unterberger, secrétaire fédérale à la Fnaf CGT. C’est un peu facile de venir une semaine après le décès de l’actionnaire et de dire que les comptes ont été falsifiés. On n’y croit pas ! L’Etat doit prendre toutes ses responsabilités car c’est lui qui a aidé la création du groupe. Depuis 20 ans, il a aidé le groupe à racheter des entreprises, notamment William Saurin".

Vers une ouverture du capital ?

Car c’est bien en avalant des entreprises, en difficulté ou non, que Monique Piffaut a bâti son empire. Et c’est pour obtenir les financements nécessaires à ces rachats auprès des banques qu’elle aurait gonflé artificiellement les comptes de l’entreprise. "Cette annonce présage le démantèlement de tout le groupe, notamment le pôle appertisés et salaisons", s’inquiète Dorothée Unterberger.

De son côté, Financière Turenne Lafayette a anticipé ces inquiétudes en affirmant que "la nouvelle direction se mobilise pour rechercher les voies et moyens d’assurer la poursuite des activités et conserver les emplois des entreprises du Groupe, dans l’objectif d’assurer sa pérennité et de conforter son positionnement stratégique". A ce stade, plusieurs pistes sont envisagées, notamment la recherche de nouveaux moyens de financement, y compris en passant par l’ouverture du capital.

"Dans le cadre de notre mission d’audit pour le groupe Financière Turenne Lafayette, nous avons constaté des tensions de trésorerie depuis quelques mois. Ceci nous a conduit à mettre en œuvre les procédures prévues pour ce cas de figure. Nous nous mettons à disposition des autorités dans le cadre de l’enquête qui vient d’être ouverte", ont réagi les deux cabinets d'audit et d'expertise comptable Mazars et PWC. En tant que commissaires au compte du groupe, ils étaient chargés de certifier la régularité et la sincérité des comptes.

Le groupe Financière Turenne Lafayette est spécialisé dans la fabrication de produits alimentaires. Il est implanté sur 21 sites industriels en France.

0 Commentaire

William Saurin, Madrange, Garbit... Monique Piffaut maquillait-elle les comptes ?

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Sujets associés

SUR LE MÊME SUJET

NEWSLETTER Agroalimentaire

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Nouveau

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Jonconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Détectez vos opportunités d’affaires

78 - St Germain en Laye

Entretien de linge de table dans les bâtiments communaux

DATE DE REPONSE 04/02/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS