Western Digital pourrait s'allier à KKR pour les puces de Toshiba

par Makiko Yamazaki et Taro Fuse
Partager

TOKYO (Reuters) - Western Digital pourrait intégrer un consortium regroupant le fonds de capital investissement KKR et des investisseurs japonais soutenus par le gouvernement afin de faire une offre de reprise de la filiale mémoires de Toshiba, renonçant ainsi à solliciter une participation majoritaire immédiate, selon deux sources proches du dossier.

Ce consortium sera sans doute le candidat favori à la reprise du deuxième producteur mondial de mémoires NAND car la présence du fonds public Innovation Network Corp of Japan (INCJ) et de la Development Bank of Japan (DBJ) semble signifier qu'il a la bénédiction de Tokyo.

Le conglomérat japonais compte sur la vente de cette activité pour couvrir les milliards de dollars de dépassement de coûts de sa filiale nucléaire américaine Westinghouse qui en est au stade du dépôt de bilan.

Menacé d'une radiation de la Bourse de Tokyo en raison de comptes non certifiés, Toshiba a également besoin de cet apport de liquidités pour renforcer son bilan.

Western Digital et Toshiba exploitent ensemble la principale usine de semi-conducteurs du groupe japonais mais le spécialiste américain des disques durs et des mémoires avait sollicité un arbitrage international pour empêcher son associé japonais de vendre sa filiale sans son consentement.

Il affirmait que cette opération contrevenait à leur accord de coentreprise et exigeait un droit de négociation exclusif, arguant qu'il lui fallait une participation de 51% au moins dans l'entreprise pour qu'elle soit compétitive.

Mais Western Digital ne passait pas pour être bien placé pour racheter seul les mémoires NAND de Toshiba, en raison d'offres bien supérieures à la sienne.

Le groupe américain est à présent disposé à être un investisseur minoritaire, comptant porter sa participation à plus de 50% lorsque l'INCJ et KKR songeront à se défaire de leur investissement, ont expliqué les sources lundi, ajoutant toutefois qu'on ne savait pas si le ministère de l'Industrie autoriserait un tel montage.

Le ministère souligne que le fondeur ne doit pas tomber en des mains étrangères pour des raisons de sécurité nationale, ont ajouté les sources.

Toshiba s'est abstenu de tout commentaire, tout comme KKR, Western Digital et DBJ. L'INCJ a dit qu'il ne commentait pas les conjectures.

La filiale de Toshiba suscite également l'intérêt du sous-traitant taïwanais Foxconn (Hon Hai Precision Industry), qui a formé un consortium avec sa filiale japonaise Sharp, du fondeur américain Broadcom, allié au fonds de capital investissement Silver Lake, et de Bain Capital, qui fait équipe avec le fondeur sud-coréen SK Hynix, selon des sources.

(Wilfrid Exbrayat pour le service français)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

Safran

CHEF DE PROJET IT F/H

Safran - 22/11/2022 - CDI - Vélizy-Villacoublay

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

75 - EDF SA

Recherche d'un SI de gestion des plans, des surfaces et des occupants pour le parc immobilier du Groupe EDF, géré par la Direction de l'immobilier.

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS