Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Weblib, l'internet en partage

Aurélie Barbaux

Publié le

-Weblib propose un service inédit dans le monde : louer des ordinateurs destinés à être prêtés gratuitement pour surfer sur le web dans un lieu public.

-Par sécurité, toutes les données de navigation sont effacées après chaque session et l'installation de tout logiciel est interdite. La durée d'utilisation peut également être limitée.

-Pilotable à distance, le parc de netbooks peut relayer des annonces publicitaires ou des services en ligne pour le compte des clients, comme des enquêtes de satisfaction, des sondages...

Offrir une connexion Wi-Fi gratuite à ses clients deviendrait presque ringard. Weblib propose maintenant aux commerçants, aux hôtels, aux gares, aux restaurants et aux cafés de prêter aussi la machine pour surfer. Cette start-up parisienne, incubée à Sciences Po et créée en mars 2009, a déjà testé son concept dans une vingtaine de lieux parisiens, magasin multimédia, sites de restauration rapide, mais aussi salons de coiffure et concessions automobiles. Pour 100 euros par mois, les enseignes disposent de deux netbooks à prêter, des supports de communication du service, d'un meuble de rangement, d'un service de maintenance et d'un point de connexion Wi-Fi. Weblib est en effet enregistré comme opérateur auprès de l'Arcep. Sécurisés, les mini-PC portables peuvent être pilotés à distance. « Cela nous permettra de gérer des contenus sur les postes », explique Arthur Philbé, le directeur général. À terme, Weblib entend d'ailleurs assurer aussi un service de régie publicitaire. Des discussions sont déjà en cours avec kiosque.fr. Repérée par Paris Région Innovation Lab, WebLib bénéficie d'un accès facilité à des établissements publics de la région, comme les bibliothèques de la Ville de Paris. « Nous lançons aussi le service sur des aires d'autoroute et avons des projets dans les régions, à Mâcon, à Bordeaux et à Strasbourg », annonce le jeune entrepreneur. Pour booster son développement commercial, la PME de neuf personnes organise une première levée de fonds de 300 000 euros. Et pour rester à la pointe, elle prépare une offre iPad pour la rentrée.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle