Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Maroc

Webhelp ouvre un nouveau centre à Salé et prévoit 500 embauches

Publié le , mis à jour le 14/03/2013 À 16H07

Le spécialiste français de la relation client Webhelp vient d'inaugurer son douzième centre d'appel au Maroc.

Webhelp ouvre un nouveau centre à Salé et prévoit 500 embauches © webhelp.fr

500 ! C'est le nombre d'emplois qu'envisage de créer Webhelp avec l'ouverture de son nouveau site de Salé en centre-ville, non loin de la nouvelle Marina du Bouregreg, en face de la gare. Le choix de Salé se justifie par le fait qu'il "s'adresse à notre cœur de cible" précise Charlotte Tertrais, chargée de la communication du Groupe au Maroc. 

Le montant total de l'investissement engagé est de 2 millions d'euros 

Inauguré à la mi-février, le site en location, s'étale sur une surface de 4 600 m². Doté d'une capacité d'accueil de 800 conseillers, ce centre n'a embauché à ce jour que le cinquième de l'effectif prévu. Il atteindra les 500 emplois prévus dans un délai de 6 mois. Le montant total de l'investissement engagé est de 2 millions d'euros. 

La formation du personnel est un axe "stratégique" pour le Groupe qui y consacre 8% de sa masse salariale. "Aujourd'hui, la plupart de nos collaborateurs viennent de Salé. Nous avons un fort bassin d'emploi sur cette ville et il aurait été dommage de ne pas s'y implanter." affirme Charlotte Tertrais. 

Le total des emplois créés au Maroc avoisine le chiffre de 7 000

Avec onze sites répartis dans quatre villes, Rabat, (qui héberge le site le plus étendu du Groupe avec une surface de 5 200 m²)  Kenitra, Fès et Agadir, Webhelp  réalise déjà au Maroc un chiffre d'affaires de plus de 750 millions de dirhams (environ 67,3 millions d'euros) en 2012. Le total des emplois créés au Maroc avoisine le chiffre de 7 000 selon le communiqué du Groupe.

Chacun de ces sites génère en moyenne 580 emplois et 68 millions de dirhams d'activité. Spécialisé dans la relation client externalisée (call center), le troisième opérateur français de ce métier en chiffre d'affaires intervient dans l'acquisition de clientèle, l'assistance technique ou commerciale.

Acquisition en février dernier d'un important opérateur britannique

La gestion d’appel téléphonique représente 80 % de l'activité du second opérateur français en volume de contacts gérés aujourd'hui alors que le traitement de mails occupe 20 % pour le compte de donneurs d’ordre en Europe.

Webhelp emploie dans le monde 16 500 collaborateurs dans 33 centres de contacts implantés en France, Roumanie, Maroc, Algérie, Belgique et Angleterre.

Cette société créée par Frédéric Jousset et Olivier Duha est adossée depuis 2011 au fonds Private Equity Charterhouse. Webhelp a acquis en février dernier un important opérateur britannique HeroTsc. Après cette acquisition, son chiffre d'affaires global devrait atteindre les 350 millions d’euros.

au centre d’une polémique sur les délocalisations françaises au Maroc des centres d’appels

En juillet 2012, Webhelp avait été au centre d’une polémique sur les délocalisations françaises au Maroc des centres d’appels après que le syndicat des transports d’Ile de France (STIF) ait décidé d’attribuer un marché à un de ses concurrents, implanté lui aussi au Maroc, des prestations jusque-là réalisées en France par Webhelp.

Présent au Maroc depuis 2002 avec l'ouverture d’un premier site dans la ville de Rabat avec un effectif de 400 personnes, Webhelp s'y est fortement développé depuis, avec quatre nouveaux sites sur Rabat et trois à Fès, En 2009, l'entreprise inaugure deux nouveaux sites sur Salé Al Jadida (Technopolis) et Kénitra. En 2012, un 11ème site voit le jour à Agadir et cette année donc un douzième à Salé.

Dans ce métier, où le recrutement et le turnover sont des facteurs clé de la performance opérationnelle, l’entreprise joue la carte de la séduction  sur son nouveau site de Salé équipé d'une salle de sport, d'une crèche ou d'un espace santé.

Depuis septembre 2012, Webhelp Maroc a un nouveau directeur général, Philippe Broutin, un ancien transfuge de Dell qui a rejoint le groupe en 2007 en qualité de directeur des sites de Fès.

 

Nasser Djama

 

 

 

 


Agrandir le plan

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services.
En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

En savoir plus