Washington investira dans des projets de trains à grande vitesse

WASHINGTON (Reuters) - Le gouvernement fédéral américain va débloquer 2,5 milliards de dollars (1,8 milliard d'euros) pour financer des projets de trains à grande vitesse, notamment en Californie et en Floride, a-t-on appris lundi auprès de responsables du Congrès et des Etats concernés.

Partager

La Californie recevra 900 millions de dollars qui financeront un projet de liaison ferroviaire nord-sud; la Floride 800 millions pour la ligne Orlando-Tampa, précise-t-on de même source.

Le département fédéral des Transports n'a pas confirmé ces détails, renvoyant à une annonce prévue dans la semaine.

Dans un communiqué, la sénatrice démocrate Barbara Boxer se félicite cependant d'"une grande annonce pour la Californie qui créera des emplois dans une période où nous en avons réellement besoin".

Ces financements fédéraux ne proviennent pas du plan de relance de l'économique, qui prévoit par ailleurs 8 milliards de dollars pour renforcer les liaisons ferroviaires à grande vitesse aux Etats-Unis.

Parmi les autres projets concernés par les financement fédéraux révélés lundi figurent la ligne Chicago-Iowa City ainsi qu'une liaison entre New Haven, dans le Connecticut, et Springfield, dans le Massachusetts.

Le Michigan et la Virginie bénéficieront eux d'une subvention fédérale pour des études préliminaires et un examen de l'impact environnemental d'une ligne Richmond-Washington.

Ces développements sont surveillés de près par l'entreprise allemande Siemens et la française Alstom.

Lisa Lambert et John Crawley; Henri-Pierre André pour le service français

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS