Warren Buffett défend ses investissements dans des sociétés comme Apple

NEW YORK (Reuters) - Warren Buffett a défendu samedi la décision de Berkshire Hathaway Inc d'investir massivement dans des actions de sociétés telles qu'Apple, tout en donnant de nouvelles précisions sur la façon dont Berkshire Hathaway s'est préparé pour son décès, dans une lettre annuelle aux actionnaires publiée sur le site de la société.
Warren Buffett défend ses investissements dans des sociétés comme Apple
Warren Buffett (en photo) a défendu samedi la décision de Berkshire Hathaway Inc d'investir massivement dans des actions de sociétés telles qu'Apple, tout en donnant de nouvelles précisions sur la façon dont Berkshire Hathaway s'est préparé pour son décès, dans une lettre annuelle aux actionnaires publiée sur le site de la société. /Photo prise le 21 février 2020/REUTERS/Carlos Barria

Cette lettre, largement lue à Wall Street, a été publiée alors que Berkshire Hathaway a dégagé un bénéfice record de 81,42 milliards de dollars pour l'année, soit presque le double de son précédent record de 2017, principalement en raison de modifications des règles comptables sur la détention de titres détenus en portefeuille.

Pour autant, l'action Berkshire Hathaway a sous-performé le marché boursier américain en gagnant 11,7% au cours des 12 derniers mois, contre 20,3% pour l'indice S&P 500 sur la même période.

Le titre affiche une hausse de 1,3% depuis le 1er janvier.

Dans sa lettre, Warren Buffett s'est concentré à expliquer pourquoi son entreprise avait décidé d'investir dans des sociétés comme Apple à un moment où le conglomérat a eu du mal à trouver des cibles d'entreprises à racheter, tout en soulignant dans le même temps la progression de ses principales activités dans l'assurance.

Il a souligné que les rendements des activités d'assurance étaient particulièrement solides par rapport aux faibles rendements des bons du Trésor américain à long terme.

L'homme, âgé de 89 ans, a assuré que Berkshire était prêt pour son éventuel départ, ainsi que celui du vice-président Charlie Munger, lui même âgé de 96 ans.

"Les actionnaires de Berkshire n'ont pas à s'inquiéter: votre entreprise est prête à 100% pour notre départ", écrit Warren Buffet.

(Jonathan Stempel et David Randall, version française Matthieu Protard)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

La renaissance des montres Kelton

La renaissance des montres Kelton

Le designer Vincent Bergerat donne une nouvelle vie aux montres Kelton. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il explique au micro de Christophe Bys comment il innove et recrée l'identité...

Écouter cet épisode

Connecter start-up et grands groupes

Connecter start-up et grands groupes

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Thomas Ollivier, fondateur du Maif Start-up Club, répond aux questions de Christophe Bys. 

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Chargé d'Affaires Conformité Machines (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 23/06/2022 - CDI - Aix en Provence

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS