Wall Street termine en ordre dispersé dans l'attente du plan sur les infrastructures

par Caroline Valetkevitch

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Wall Street termine en ordre dispersé dans l'attente du plan sur les infrastructures
La Bourse de New York a terminé en ordre dispersé mercredi. L'indice Dow Jones a cédé 0,26%. Le S&P-500, plus large, a pris 0,36% et le Nasdaq Composite a avancé de son côté 1,54%. /Photo prise le 22 mai 2020/REUTERS/Brendan McDermid

(Reuters) - La Bourse de New York a terminé en ordre dispersé mercredi, les valeurs technologiques portant le S&P-500 près de son record de clôture tandis que le Dow Jones a décliné en fin de séance, alors que les investisseurs attendaient la présentation du plan massif du président américain Joe Biden sur les infrastructures.

L'indice Dow Jones a cédé 85,41 points (-0,26%) à 32.981,55 points.

Le S&P-500, plus large, a pris 14,30 points, soit +0,36%, à 3.972,90 points.

Le Nasdaq Composite a avancé de son côté de 201,47 points (+1,54%) à 13.246,87 points.

Les trois principaux index de Wall Street ont enregistré un quatrième trimestre consécutif de hausse. Le S&P-500 s'est approché du seuil de 4.000, qu'il a failli atteindre pour la première fois, les paris sur un solide rebond de l'économie ayant contribué à sortir le marché d'un trimestre marqué par une frénésie d'échanges sur les détaillants, des inquiétudes sur l'inflation ou encore la flambée des rendements obligataires.

L'indice S&P de la technologie a été le principal vecteur des gains durant la séance, tandis que le secteur de l'énergie s'est montré à la traîne.

"Aujourd'hui, la tendance que nous constatons est que les investisseurs reviennent vers des noms porteurs de croissance qui avaient un peu souffert au cours des dernières semaines du fait d'une rotation sous-jacente vers des titres en anticipation de la réouverture de l'économie", a déclaré Michael Sheldon, directeur de l'investissement chez RDM Financial Group.

Certains secteurs cycliques pourraient aussi marquer une pause dans leur remontée du fait de la solidité récente du dollar, a-t-il ajouté.

Sur l'ensemble du premier trimestre, les gains du Nasdaq sont en retrait par rapport aux deux autres principaux index à Wall Street, alors que les investisseurs se sont détournés des valeurs à forte croissance pour privilégier des titres sous-évalués considérées à même de profiter à plein de la réouverture complète de l'activité économique.

Les grandes valeurs technologiques ont souffert depuis le début de l'année de la remontée des bons du Trésor américain à dix ans.

Le plan massif de Joe Biden sur les infrastructures doit cibler des projets classiques, comme la rénovation de routes, mais aussi prévoir des investissements sur le marché des véhicules électriques, pour un coût total estimé entre 2.000 milliards et 4.000 milliards de dollars.

L'ampleur de ce plan, qui fait suite à un plan de relance économique de 1.900 milliards de dollars, ainsi que les questions sur son financement devraient alimenter des querelles partisanes au Congrès.

Apple a enregistré des gains après qu'UBS a relevé sa recommandation à "acheter" contre "neutre" et dit prévoir une forte demande pour l'iPhone sur le long terme.

(Rédaction de Paris)

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS