Wall Street termine en ordre dispersé dans l'attente d'indicateurs

par Lewis Krauskopf, Shashank Nayar et Medha Singh

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Wall Street termine en ordre dispersé dans l'attente d'indicateurs
La Bourse de New York a fini en ordre dispersé mardi. L'indice Dow Jones a gagné 0,13%. Le S&P-500, plus large, a perdu 0,05% et le Nasdaq Composite a reculé de son côté de 0,09%. /Photo prise le 16 avril 2021/REUTERS/Carlo Allegri

(Reuters) - La Bourse de New York a fini en ordre dispersé mardi, les gains des secteurs des finances et de l'énergie ayant compensé le recul des valeurs de la santé, alors que les investisseurs ont continué de guetter les signes d'un rebond de l'économie et la tendance de l'inflation avec les derniers indicateurs.

L'indice Dow Jones a gagné 0,13%, ou 45,86 points, à 34.575,31 points.

Le S&P-500, plus large, a perdu 2,07 points, soit 0,05%, à 4.202,04 points.

Le Nasdaq Composite a reculé de son côté de 12,26 points (0,09%) à 13.736,48 points.

Le secteur financier du S&P-500 a atteint un record, tandis que la croissance attendue de la demande en carburant a porté les prix du pétrole vers le haut et alimenté la hausse du secteur de l'énergie.

Plombé par la faible prévision de bénéfice annuel annoncée dans la journée par Abbott Laboratories, le secteur de la santé a décliné, de même que le secteur des technologies.

Des données publiées mardi montrent que l'activité manufacturière aux Etats-Unis a accéléré en mai sous l'effet de la forte demande ayant accompagné la réouverture de l'économie.

"Il est certain que l'économie progresse et c'est positif. C'est positif pour les secteurs les plus cycliques du marché", a relevé Kristina Hooper, stratégiste en chef chez Invesco, à New York.

Les investisseurs restent préoccupés par la hausse de l'inflation et le possible impact de celle-ci sur les cours boursiers, en dépit du maintien du S&P-500 à environ 1% de son record après quatre mois consécutifs de gains.

Au cours de la séance précédente, vendredi, les marchés avaient fait fi de données sur l'inflation en avril après les propos rassurants de responsables de la Réserve fédérale américaine (Fed) sur le maintien de la politique monétaire ultra-accomodante de la banque centrale.

Une nouvelle vague de données économiques est attendue cette semaine, avec en point culminant vendredi les chiffres mensuels de l'emploi aux Etats-Unis.

L'éditeur de logiciels Cloudera a bondi après avoir annoncé un accord sur son rachat par KKR et Clayton Dubilier & Rice LLC (CD&R) pour 5,33 milliards de dollars.

Plusieurs "meme stocks", les valeurs au centre depuis plusieurs mois de l'attention des investisseurs individuels mobilisés contre les vendeurs à découvert, ont poursuivi leurs gains dans la lignée de la semaine dernière, dont AMC Entertainment. La chaîne de cinémas a connu une forte hausse après avoir fait part de la vente d'actions pour 230 millions de dollars.

(version française Jean Terzian)

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS