Wall Street termine en baisse en attendant des données sur l'inflation

par Stephen Culp

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Wall Street termine en baisse en attendant des données sur l'inflation
La Bourse de New York a fini en baisse mercredi. L'indice Dow Jones a cédé 0,44%. Le S&P-500, plus large, a perdu 0,18%. Le Nasdaq Composite a reculé de son côté de 0,09%. /Photo prise le 16 avril 2021/REUTERS/Carlo Allegri

NEW YORK (Reuters) - La Bourse de New York a fini en baisse mercredi, malgré des gains au cours de la séance, alors que les investisseurs ont privilégié la patience avant la publication de données sur l'inflation et un possible resserrement de la politique monétaire de la Réserve fédérale américaine (Fed).

L'indice Dow Jones a cédé 0,44%, ou 152,68 points, à 34.447,14 points.

Le S&P-500, plus large, a perdu 7,71 points, soit 0,18%, à 4.219,55 points.

Le Nasdaq Composite a reculé de son côté de 13,16 points (0,09%) à 13.911,75 points.

En l'absence de catalyseurs, les investisseurs sont restés sur la touche et les principaux indices de Wall Street ont reculé juste avant la clôture, alors que le S&P-500 s'était auparavant rapproché d'un record de clôture.

"Nous en avons fini avec les résultats du premier trimestre, les gens sont tournés vers les résultats du deuxième trimestre, il n'y a pas beaucoup de neuf pour les sociétés", a relevé Tim Ghriskey, stratégiste en chef chez Inverness Counsel, à New York.

La frénésie autour des "meme stocks" - les valeurs au centre depuis plusieurs mois de l'attention des investisseurs individuels mobilisés contre les vendeurs à découvert - s'est poursuivie.

Cela s'est concrétisé notamment par un bond spectaculaire de plus de 300% pour Aethlon Medical, tandis que l'opérateur de prison GEO et l'organisateur de compétitions de catch World Wrestling Entertainment ont aussi enregistré des gains importants. Clover Health, très en vue lors de la séance précédente, a en revanche décliné.

Le président américain Joe Biden a décidé mardi de changer d'approcher dans les négociations en cours destinées à conclure un accord bipartite sur un plan massif d'investissement dans les infrastructures, après l'échec de discussions avec la sénatrice républicaine Shelley Capito.

Le secteur industriel, censé bénéficier d'un accord sur les infrastructures, a reculé et pesé sur le Dow Jones.

Désormais, les regards sont tournés vers la publication jeudi de l'indice des prix à la consommation aux Etats-Unis, un révélateur supplémentaire de la hausse actuelle de l'inflation alors que les investisseurs cherchent à déterminer si, comme l'affirme la Fed, cette tendance est seulement passagère.

Le rendement du bon du Trésor américain à dix ans est revenu sous 1,5% pour la première fois depuis le 7 mai, pesant sur le secteur financier.

Après avoir revu à la baisse ses prévisions de résultats pour le trimestre en cours, Campbell Soup a reculé dans les échanges.

Pfizer a progressé suite à l'annonce par l'administration américaine d'un projet visant à distribuer sous deux ans dans le monde 500 millions de doses du vaccin anti-COVID développé par le laboratoire américain.

(version française Jean Terzian)

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS