Wall Street tente un rebond dans les premiers échanges

PARIS (Reuters) - La Bourse de New York évolue en légère hausse en début de séance jeudi après l'annonce d'une nouvelle baisse des inscriptions au chômage et malgré les incertitudes persistantes sur l'évolution de la politique monétaire de la Réserve fédérale.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Wall Street tente un rebond dans les premiers échanges
La Bourse de New York évolue en légère hausse en début de séance jeudi. Quelques minutes après l'ouverture, l'indice Dow Jones grappille 0,15%. /Photo d'archives/REUTERS/Carlo Allegri

Quelques minutes après l'ouverture, l'indice Dow Jones grappille 51,55 points, soit 0,15%, à 33.947,59 points et le Standard & Poor's 500, plus large, progresse de 0,58% à 4.139,44.

Le Nasdaq Composite prend 1,02% à 13.435,05.

Wall Street vient d'enchaîner trois séances consécutives de repli en raison des craintes de voir la hausse de l'inflation et la rapidité de la reprise économique inciter les banques centrales, à commencer par la Fed, à resserrer leur politique.

Le dernier compte rendu de la Réserve fédérale mercredi a confirmé ses inquiétudes, certains des responsables de l'institution estimant que si l'économie poursuit son rétablissement, il sera bientôt approprié de commencer à discuter d'un ajustement des achats d'actifs.

Jeudi, l'indice d'activité "Philly Fed" a reculé plus fortement que prévu, à 31,5 en mai après 50,2 en avril mais la diminution continue des inscriptions au chômage, au plus bas depuis mi-mars 2020, suggère une poursuite de l'amélioration sur le marché du travail.

En Bourse, les poids lourds des hautes technologies tirent les indices: Salesforce prend 2,47%, Apple 1,16% et Microsoft 1,07%.

Les valeurs liées aux cryptomonnaies sont en hausse avec le rebond du cours du bitcoin à plus 40.000 dollars: Coinbase, Marathon Digital et Riot Blockchain gagnent de 2,54% à 4,56%.

Ralph Lauren chute de 6% et Kohl's de 10,81%, leurs objectifs de chiffre d'affaires annuel s'avérant bien en dessous des attentes du marché malgré une révision à la hausse en ce qui concerne le groupe de grands magasins.

L'équipementier de réseaux Cisco, lanterne rouge du Dow Jones, perd 8,1% après avoir dit anticiper un bénéfice pour le trimestre en cours inférieur aux attentes et averti que les problèmes de chaîne d'approvisionnement allaient durer jusqu'à la fin de l'année.

(Laetitia Volga, édité par Marc Angrand)

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

  • Recherche le contact d'un décideur ou d'une entreprise industrielle

    AVRIL
ARTICLES LES PLUS LUS