Wall Street s'offre un rebond à l'ouverture

PARIS (Reuters) - La Bourse de New York a ouvert en hausse mercredi, les investisseurs décidant de passer outre les mauvaises nouvelles, comme la faiblesse des données économiques, les tensions USA-Chine ou les doutes sur un potentiel vaccin contre le coronavirus pour tabler à nouveau sur le redressement de l'économie.
Partager
Wall Street s'offre un rebond à l'ouverture
La Bourse de New York a ouvert en hausse mercredi. L'indice Dow Jones gagne 1,45%. /Photo d'archives/REUTERS/Brendan McDermid

L'indice Dow Jones gagne 352,19 points, soit 1,45%, à 24.559,05 points et le Standard & Poor's 500, plus large, progresse de 1,57% à 2.968,89 points.

Le Nasdaq Composite prenait 1,37% à 9.311,27 points à l'ouverture.

"Nous sommes dans une de ces situations où, s'il n'y a pas de mauvaise nouvelle supplémentaire, la voie la plus simple est de faire monter les actions", a déclaré James Athey chez Aberdeen Standard Investments.

En l'absence d'indicateur majeur à l'agenda, les investisseurs surveilleront le compte rendu de la dernière réunion de politique monétaire de la Réserve fédérale, à 18h00 GMT, même s'il est peu probable qu'il crée la surprise, le président de la banque centrale, Jerome Powell, s'étant exprimé publiquement à plusieurs reprises ces derniers jours.

"En déclarant que le montant déboursé par la Fed jusqu’à présent était 'plutôt modeste', Powell a sous-entendu qu’un soutien important resterait en place dans les mois qui viennent et invité la Congrès à faire plus au niveau des mesures économiques, notamment à l'attention des ménages", fait remarquer Alexandre Baradez, responsable de l'analyse marchés chez IG France.

Du côté des valeurs, les valeurs technologiques sont bien entourées: Alphabet, Amazon, Apple et Facebook gagnent de 1,8% à 4,26%.

Lowe's, numéro deux des magasins de bricolage aux Etats-Unis, grimpe de 2,14% grâce à l'annonce d'une croissance de ses ventes à données comparables supérieure aux attentes.

En baisse, le groupe de distribution Target cède 0,26% après avoir fait état d'une chute de 64% de son bénéfice trimestriel, conséquence des surcoûts liés à l'épidémie de COVID-19.

(Laetitia Volga, édité par Marc Angrand)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

La vision d'un manager... de brigade en cuisine

La vision d'un manager... de brigade en cuisine

Dans le Podcast Inspiration, Cyril Bosviel, chef à l'institut Paul Bocuse à Lyon, répond aux questions de Christophe Bys. Il revient sur ses débuts, son parcours de chef cuisinier mais...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 10/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS