Wall Street reprend son souffle après la décision de la Fed

NEW YORK (Reuters) - Wall Street a fini sans grand changement jeudi, dans un marché qui a repris son souffle après la belle hausse de la veille en réaction aux déclarations rassurantes de la Réserve fédérale sur l'économie et l'évolution de la politique monétaire.

Partager
Wall Street reprend son souffle après la décision de la Fed

L'indice Dow Jones a grignoté 11,11 points ou 0,07% à 16.179,08, nouvelle clôture record, après avoir atteint en séance un plus haut absolu à 16.194,72.

Le Standard & Poor's 500, plus large, a cédé 1,05 point, soit 0,06%, à 1.809,32 et le Nasdaq Composite a reculé de 11,93 points (0,29%) à 4.058,14.

Le Dow et le S&P-500 avaient signé mercredi leur meilleure performance depuis deux mois, le marché saluant à la fois la mesure de la Fed dans la réduction de son assouplissement quantitatif - ses rachats d'actifs seront réduits de 10 milliards de dollars à 75 milliards de dollars à partir de janvier - et sa promesse de maintenir des taux bas sur une longue période.

"On assiste aujourd'hui à un retrait normal après une forte hausse. Les investisseurs prennent leur bénéfice", commente Jack Ablin, directeur des investissements chez BMO Private Bank à Chicago.

Les statistiques mitigées du jour ont encouragé la consolidation. Si l'indice Philley Fed, qui mesure l'activité manufacturière dans la région de Philadelphie, a légèrement progressé en décembre, les inscriptions hebdomadaires au chômage sont reparties à la hausse et les ventes de maisons, dans l'ancien, ont baissé de 4,3% en novembre.

"Ce n'est qu'un simple ajustement après le rally d'hier. L'année a été fructueuse, et je ne serais pas surpris que les investisseurs clôturent leurs livres ce soir ou demain car il n'y aura plus beaucoup d'actualité ou de potentiel jusqu'à l'année prochaine", complète Doug Foreman, chez Kayne Anderson Rudnick Investment Management.

Depuis le 1er janvier, le S&P affiche un gain de près de 27%.

ORACLE EN VUE, T-MOBILE US BONDIT

Sur le Nasdaq, Facebook a cédé 0,94% à 55,05 dollars en prévision d'un placement, son fondateur et directeur général Mark Zuckerberg ayant décidé de vendre 41,4 millions d'actions - d'une valeur de 2,3 milliards de dollars - pour payer ses impôts . Le titre fera encore l'actualité vendredi avec son entrée, à la clôture, dans l'indice S&P-500.

Sur le New York Stock Exchange, Oracle s'est distingué avec une hausse de 5,78% en réaction à des résultats trimestriels en légère baisse mais meilleurs que prévu.

Accenture s'est adjugé 5,14% après avoir déclaré s'attendre à un redressement de son activité de conseil aux entreprises sur l'exercice.

En vedette, T-Mobile US, la filiale américaine de Deutsche Telekom, a profité d'informations sur une possible OPA de l'opérateur de la télévision par satellite Dish. Le titre a bondi de 8,66% à 29,61 dollars.

Target a perdu 2,20%. Le numéro deux américain de la distribution a fait état d'un vol de données d'une ampleur sans précédent, concernant potentiellement 40 millions de cartes de crédit et de débit de ses clients.

Angela Moon, Véronique Tison pour le service français

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le modèle coopératif façon Mondragon

Le modèle coopératif façon Mondragon

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage au Pays basque espagnol. Il s'y est rendu pour nous faire découvrir Mondragon, la plus grande...

Écouter cet épisode

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Détectez vos opportunités d’affaires

09 - DEPARTEMENT DE L'ARIEGE

Calibrage de l'accotement végétalisé sur la RD1 A

DATE DE REPONSE 18/02/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS