Wall Street repart de l'avant à l'ouverture

PARIS (Reuters) - La Bourse de New York évolue en hausse en début de séance vendredi, les investisseurs mettant de côté leurs interrogations sur la remontée des anticipations d'inflation malgré le niveau élevé des rendements obligataires.
Partager
Wall Street repart de l'avant à l'ouverture
La Bourse de New York évolue en hausse en début de séance vendredi. Quelques minutes après le début des échanges, l'indice Dow Jones gagne 81,79 points, soit 0,26%, à 31.575,13 points et le Standard & Poor's 500, plus large, progresse de 0,28% à 3.925,08 points. /Photo prise le 18 février 2021/REUTERS/Brendan McDermid

Quelques minutes après le début des échanges, l'indice Dow Jones gagne 81,79 points, soit 0,26%, à 31.575,13 points et le Standard & Poor's 500, plus large, progresse de 0,28% à 3.925,08 points.

Le Nasdaq Composite prenait 0,46% à 13.928,65 points à l'ouverture.

La veille, les principaux indices ont clôturé à la baisse avec la persistance des craintes inflationnistes tandis que les mauvais chiffres des inscriptions au chômage ont souligné la reprise fragile du marché du travail.

Après la clôture, Janet Yellen a une nouvelle fois plaidé en faveur d'un plan de relance ambitieux, indispensable selon la secrétaire d'État au Trésor pour aider l'économie américaine à se redresser complètement.

La séance sera animée notamment par les premiers résultats des enquêtes mensuelles d'IHS Markit auprès des directeurs d'achats (PMI) à 14h45 GMT après ceux dans la matinée pour la zone euro, qui ont montré que la contraction de l'activité du secteur privé avait légèrement ralenti.

Aux valeurs, Uber perd 0,92% après que la Cour suprême britannique a estimé que des chauffeurs travaillant pour le groupe de VTC pouvaient être considérés comme des salariés.

Coté résultats de société, Applied Materials gagne 8,94% après avoir publié un objectif de ventes trimestrielles au-dessus des attentes alors que la demande pour ses outils de production de semi-conducteurs profite de la pénurie mondiale de composants électroniques.

Deere, constructeur de machines agricoles et d'engins de construction, prend 7,31% après avoir revu à la hausse ses prévisions de résultats annuels et plus que doublé ses bénéfices du T1.

Dans son sillage, Caterpillar s'octroie 2,67%, en tête du Dow Jones.

(Laetitia Volga, édité par Jean-Michel Bélot)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le modèle coopératif façon Mondragon

Le modèle coopératif façon Mondragon

Nouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage au Pays basque espagnol. Il s'y est rendu pour nous faire découvrir Mondragon, la plus grande...

Écouter cet épisode

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS