Wall Street remonte au lendemain de prises de profits

PARIS (Reuters) - La Bourse de New York est en hausse mercredi dans les premiers échanges, portée par le léger rebond des grandes valeurs technologiques et de solides données sur l'emploi dans le privé.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Wall Street remonte au lendemain de prises de profits
La Bourse de New York est en hausse mercredi, l'indice Dow Jones gagnant 0,13% dans les premiers échanges. /Photo prise le 4 mai 2021/REUTERS/Brendan McDermid

Le secteur privé aux Etats-Unis a créé 742.000 emplois le mois dernier après 565.000 (révisé) en mars, montrent mercredi les résultats de l'enquête mensuelle d'ADP publiée avant l'ouverture.

Quelques minutes après le début des échanges, l'indice Dow Jones gagne 45,62 points, soit 0,13%, à 34.178,65 points et le Standard & Poor's 500, plus large, progresse de 0,34% à 4.179,01 points.

Le Nasdaq Composite prenait 0,71% à 13.729,94 points à l'ouverture.

"L'optimisme de la reprise est de nouveau le moteur des marchés aujourd'hui, les investisseurs réalisant que le courant vendeur d'hier était probablement un peu exagéré", a déclaré Fiona Cincotta, analyste chez City Index à Londres.

La tendance était globalement à la baisse mardi, le Nasdaq (-1,88%) affichant un repli plus important en raison des prises de bénéfice sur les valeurs technologiques, alimentées par les commentaires de Janet Yellen.

La secrétaire au Trésor, et ancienne présidente de la Réserve fédérale, a laissé entendre qu'une légère hausse des taux d'intérêt pourrait être nécessaire pour éviter une surchauffe de l'économie américaine.

Après la clôture, Janet Yellen a par la suite précisé qu'elle ne faisait aucune prédiction ou recommandation à la Fed, dont elle respecte l'indépendance, et qu'elle ne s'attendait pas à ce que l'inflation soit un problème majeur et persistant.

Aux valeurs, Apple avance de 1,53%, parmi les plus fortes progressions du Dow Jones. Tesla, Alphabet et Amazon gagnent de 0,26% à 0,59%.

General Motors gagne 3,87% après avoir publié un bénéfice trimestriel largement supérieur aux attentes malgré l'impact de la pénurie de semi-conducteurs.

En baisse, Lyft et Uber cèdent 0,21% et 0,64% respectivement après l'abandon par le ministère du Travail d'un projet de l'ancien président Donald Trump qui aurait permis aux entreprises de qualifier plus facilement leurs travailleurs en indépendants au lieu d'employés.

(Laetitia Volga, édité par Jean-Michel Bélot)

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS