Wall Street recule, pénalisée par les craintes sur la reprise

NEW YORK (Reuters) - Wall Street a ouvert en nette baisse mardi dans le sillage des autres grands places financières mondiales, pénalisée par l'inquiétude croissante des investisseurs sur le rythme de la reprise économique.

Partager

Les investisseurs attendent à 14h00 GMT les chiffres mensuels des reventes de logements aux Etats-Unis en juillet.

Quelques minutes après le début des échanges, l'indice Dow Jones perdait 0,93% à 10.080,04 points, le Standard & Poor's 500 1,17% à 1.054,90 points et le Nasdaq Composite 1,44% à 2.128,62 points.

L'espoir d'un redressement de Wall Street est mince car les investisseurs s'attendent à un nouvel affaiblissement du marché immobilier américain. Selon les économistes interrogés par Reuters, les reventes de logements américains devraient en effet avoir reculé de 12% le mois dernier. Or le secteur immobilier constitue l'un des principaux moteurs de la croissance économique.

Du côté des valeurs, les groupes pétroliers sont, comme en Europe, pénalisés par la baisse des cours de l'or noir pour la cinquième séance consécutive. Exxon Mobil et Chevron cédaient ainsi respectivement 0,6% et 0,7% dans les premières transactions.

Par ailleurs, Dell reculait de 3,52% et Hewlett-Packard de 1,2%, l'agence Bloomberg ayant rapporté que Dell envisageait de relever son offre de rachat de 3PAR après la surenchère de HP lundi à 1,6 milliard de dollars (1,2 milliard d'euros). En revanche, la société de stockage de données prenait, elle, 3,14%, à 26,91 dollars.

Alexandre Boksenbaum-Granier pour le service français, édité par Marc Angrand

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS