Wall Street recule, les tensions géopolitiques dictent la tendance

PARIS (Reuters) - La Bourse de New York a ouvert en baisse vendredi après la mort d'un important général iranien tué par des frappes américaines, une nouvelle escalade des tensions entre Washington et Téhéran qui fait monter les cours du pétrole et les valeurs refuges.
Partager
Wall Street recule, les tensions géopolitiques dictent la tendance
La Bourse de New York a ouvert en baisse vendredi. L'indice Dow Jones perd 0,63% et le Standard & Poor's 500, plus large, recule de 0,59%. /Photo d'archives/REUTERS/Brendan McDermid

L'indice Dow Jones perd 183,21 points, soit 0,63%, à 28.685,59 points et le Standard & Poor's 500, plus large, recule de 0,59% à 3.238,57 points.

Le Nasdaq Composite cédait 1,27% à 8.976,43 points à l'ouverture.

L'Iran a promis vendredi de venger la mort du général Qassem Soleimani, fer de lance de l'influence militaire de Téhéran au Moyen-Orient, tué dans une frappe menée en Irak à la demande de Donald Trump.

Washington soupçonnait Qassem Soleimani d'avoir "orchestré" des attaques contre des bases de la coalition en Irak ces derniers mois et le tenait pour responsable des "attaques" survenues cette semaine contre l'ambassade américaine à Bagdad.

Ce regain de tensions entre les Etats-Unis et l'Iran se traduit sur les marchés par une montée en flèche de la demande pour les valeurs refuges, telle que le yen japonais, et les emprunts d'Etat.

Le rendement des Treasuries à 10 ans perd plus de quatre points de base à 1,8387%, un plus bas depuis la mi-décembre.

Le secteur bancaire (-1,3%) souffre de la baisse des rendements obligataires: Wells Fargo, JPMorgan et Morgan Stanley abandonnent entre 1,25% et 1,63%.

Les cours du pétrole grimpent d'environ 4% après l'annonce de la mort du général, qui fait craindre des perturbations d'approvisionnement. L'indice S&P de l'énergie gagne 0,45%, l'unique hausse sectorielle à Wall Street. Chevron et Exxon Mobil sont en tête du Dow Jones avec des gains respectifs de 0,5% et 0,9%.

La montée des cours pétroliers pénalise en revanche les compagnies aériennes: American Airlines lâche 4,83%, Delta Air Lines recule de 2,2% et Southwest Airlines recule de 1,72%.

(Laetitia Volga, édité par Jean-Michel Bélot)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

La vision d'un manager... de brigade en cuisine

La vision d'un manager... de brigade en cuisine

Dans le Podcast Inspiration, Cyril Bosviel, chef à l'institut Paul Bocuse à Lyon, répond aux questions de Christophe Bys. Il revient sur ses débuts, son parcours de chef cuisinier mais...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 10/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS