Wall Street rechute, le coronavirus inquiète à nouveau

par Noel Randewich
Partager
Wall Street rechute, le coronavirus inquiète à nouveau
La Bourse de New York a fini jeudi en nette baisse. L'indice Dow Jones a cédé 1,08%. Le S&P-500, plus large, a perdu 1,00% et le Nasdaq Composite a reculé de son côté de 0,65%. /Photo d'archives/REUTERS/Lucas Jackson

(Reuters) - La Bourse de New York a fini jeudi en nette baisse, creusant ses pertes au fil de la séance, alors que l'épidémie due au nouveau coronavirus ne montre aucun signe de faiblesse aux Etats-Unis et que les espoirs suscités par l'annonce de Pfizer en début de semaine sur son candidat vaccin s'estompent.

L'indice Dow Jones a cédé 317,46 points (-1,08%) à 29.080,17.

Le S&P-500, plus large, a perdu 35,65 points, soit 1,00%, à 3.537,01.

Le Nasdaq Composite a reculé de son côté de 76,84 points (-0,65%) à 11.709,59 points.

Les nouvelles concernant la crise du coronavirus et son impact économique ont un peu douché l'enthousiasme du début de semaine.

Les Etats-Unis ont franchi le seuil symbolique des 100.000 nouvelles contaminations pour un huitième jour consécutif et, face à la dégradation de la situation sanitaire, New York a annoncé à son tour un durcissement de ses mesures de distanciation sociale.

Jerome Powell, le président de la Réserve fédérale, a quant à lui déclaré jeudi que les bonnes nouvelles concernant un vaccin contre le COVID-19 ne devraient pas avoir un grand impact économique à court terme. "Les prochains mois pourraient être difficiles", a-t-il prévenu.

Les indicateurs économiques américains publiés avant l'ouverture ont en outre montré que les inscriptions au chômage, certes en baisse plus forte que prévu la semaine dernière, restaient à un niveau très élevé et que l'inflation avait ralenti en octobre.

"La réalité, c'est que nous ne savons pas à quoi va ressembler la nouvelle normalité, ni même quand nous nous rétablirons du coronavirus, et il y a encore du chemin à faire", a dit Tom Martin, gérant de portefeuilles chez Global Investments.

"C'est le scénario classique d'un marché comptant sur quelque chose qui est à un horizon de neuf à 12 mois et puis qui n'y compte plus parce que ça ne s'est pas encore produit", a-t-il ajouté.

Le Dow a ainsi été freiné par le recul de grandes valeurs industrielles et financières sensibles à la conjoncture économique comme Boeing et Goldman Sachs, qui ont cédé respectivement 2,98% et 1,62%.

Particulièrement frappés par la pandémie, les secteurs du transport aérien et des croisières ont aussi souffert, à l'image d'American Airlines (-2,49%) et de Royal Caribbean Cruises (-3,92%).

Toutes ces valeurs cycliques avaient brillé en début de semaine après l'annonce de Pfizer, qui avait donné aux investisseurs le sentiment d'une issue prochaine à la crise sanitaire et économique.

Dans ce contexte morose, les grandes valeurs technologiques n'ont même pas soutenu la tendance. Microsoft a cédé 0,51%, Amazon 0,86% et Apple 0,23%.

(version française Bertrand Boucey)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

Safran

Ingénieur-e Assurance Qualité Matériaux et Procédés Spéciaux

Safran - 19/11/2022 - CDI - Vélizy-Villacoublay

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS