Wall Street prudente, les indicateurs en ligne de mire

(Reuters) - Wall Street a ouvert sans grand changement mardi, après un long week-end de trois jours, les investisseurs digérant plusieurs indicateurs macro-économiques à un peu plus de deux semaines de la réunion monétaire de la Réserve fédérale (Fed).
Partager

Quelques minutes après l'ouverture, l'indice Dow Jones perd 27,74 points, soit 0,13%, à 21.050,35 points. Le Standard & Poor's 500, plus large, recule de 0,12% à 2.412,95 points, après avoir clôturé à un niveau record vendredi. De son côté, le Nasdaq Composite grappille 0,04% à 6.212,51 points.

Selon des chiffres publiés une heure avant l'ouverture, les dépenses de consommation aux Etats-Unis et l'inflation calculée sur une base mensuelle ont rebondi en mai, signe d'un raffermissement de la demande intérieure au début du deuxième trimestre, ce qui pourrait inciter la Réserve fédérale à relever ses taux lors de sa réunion des 13 et 14 juin.

Les opérateurs de marché surveilleront également à 14h00 GMT la parution de l'indice de confiance du consommateur du Conference Board pour le mois de mai.

Vendredi, la deuxième estimation du produit intérieur brut (PIB) des Etats-Unis a montré que la croissance économique avait ralenti moins fortement que prévu au premier trimestre mais qu'elle était restée faible sur cette période.

En Europe, les principales places boursières évoluent en baisse, la résurgence du risque politique et les doutes sur la reprise de l'inflation freinant l'appétit des investisseurs.

Sur le marché des changes, l'euro a réagi aux informations de Reuters selon lesquelles la Banque centrale européenne (BCE) ne mentionnera plus les "risques orientés à la baisse" sur l'économie de la zone euro à l'issue de sa réunion du 8 juin, au cours de laquelle elle devrait également discuter de l'abandon progressif de son biais accommodant.

Le ralentissement plus fort que prévu de l'inflation en Allemagne en mai devrait toutefois atténuer les pressions qui s'exercent sur la BCE en faveur d'un début de normalisation de sa politique monétaire.

L'euro a brièvement effacé ses pertes face au dollar après l'information de Reuters, gagnant jusqu'à 1,1187 avant de céder une partie de ses gains suite à la parution des statistiques américaines.

Parallèlement, l'indice "dollar", qui mesure l'évolution du billet vert face à un panier de devises de référence, a effacé ses pertes pour revenir à l'équilibre.

Sur les marchés pétroliers, les cours du brut évoluent en nette baisse, les investisseurs doutant de l'efficacité de la réduction prolongée de la production de l'Opep et de certains autres pays producteurs pour soutenir les prix.

Le repli des cours du pétrole pèse sur le compartiment de l'énergie, en repli de 0,89%, soit la plus forte baisse sectorielle à la Bourse de New-York.

A l'inverse, Symantec et Autozone s'affichent parmi les plus fortes hausses du S&P 500 grâce à des relèvements de recommandation, respectivement de Barclays et Goldman Sachs.

L'exploitant pétrolier offshore Ensco chute de 6,9% après avoir annoncé le rachat de son concurrent Atwood Oceanics pour 839 millions de dollars (751 millions d'euros). L'action Atwood Oceanics s'envole dans le même temps de 25%.

(Blandine Hénault, édité par Patrick Vignal)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

ORANO

Ingénieur Contrôle Commande F/H

ORANO - 09/12/2022 - CDI - La Hague

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

41 - BLOIS

ETUDES PRE-OPERATIONNELLES POUR LA CREATION DE LA ZAC DU PARC D'ACTIVITE AU NORD-EST DU COEUR DE L'AGGLOMERATION DE BLOIS.

DATE DE REPONSE 09/01/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS