Wall Street proche de l'équilibre en début de séance

(Reuters) - La Bourse de New York évolue sur une note stable en début de séance jeudi, la publication de nouveaux indicateurs économiques rassurants n'ayant pas suffi à redonner de l'élan au marché, toujours dominé par les craintes d'un ralentissement durable de la croissance.
Partager
Wall Street proche de l'équilibre en début de séance
La Bourse de New York évolue sur une note stable en début de séance jeudi. Quelques minutes après l'ouverture, l'indice Dow Jones gagne 12,47 points, soit 0,05%, à 26.169,63 points. /Photo prise le 26 mars 2019/REUTERS/Lucas Jackson

Quelques minutes après l'ouverture, l'indice Dow Jones gagne 12,47 points, soit 0,05%, à 26.169,63 points et le Standard & Poor's 500, plus large, progresse de 0,06% à 2.889,83 points.

Le Nasdaq Composite prenait 10,95 points, soit 0,14%, à 7.975,20 points dans les premiers échanges.

La révision à la baisse des prévisions économiques du Fonds monétaire international et les discours très circonspects de la Réserve fédérale comme de la Banque centrale européenne (BCE) continuent d'inciter les investisseurs à la prudence: le S&P-500 a connu au cours des derniers jours ses plus faibles écarts en séance depuis le début de l'année et l'indice de volatilité Vix a confirmé son retour vers 13 points, non loin de son plus bas niveau des six derniers mois.

Au chapitre économique, les inscriptions au chômage aux Etats-Unis sont tombées la semaine dernière à leur plus bas niveau depuis près de 50 ans selon les statistiques du département du Travail.

Parallèlement, les prix à la production sont ressortis en hausse mais l'inflation reste modérée si l'on exclut l'impact de l'augmentation marquée des prix de l'énergie.

Aux valeurs, JPMorgan Chase & Co gagne 0,64%, la plus forte hausse du Dow, à la veille de la publication de ses résultats trimestriels.

A la baisse, Tesla perd 2,92% après une information du Nikkei selon laquelle le constructeur de voitures électriques et son partenaire japonais Panasonic ont décidé de geler tout projet d'augmentation des capacités de production de leur site commun "Gigafactory 1".

(Marc Angrand, édité par Wilfrid Exbrayat)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS