Wall Street poursuit son repli, les bancaires ont souffert

(Reuters) - La Bourse de New York a fini en baisse mercredi, la cinquième séance de repli pour l'indice phare Standard & Poor's 500, pénalisé par le recul des valeurs financières face à la volonté affichée de la nouvelle majorité démocrate de la Chambre des représentants de durcir la réglementation bancaire.
Wall Street poursuit son repli, les bancaires ont souffert
La Bourse de New York a fini en baisse mercredi. L'indice Dow Jones a perdu 0,81%. /Photo prise le 12 novembre 2018/REUTERS/Brendan McDermid

L'indice Dow Jones a perdu 205,99 points, soit 0,81%, à 25.080,50.

Le S&P-500, plus large et qui gagnait 0,9% dans les premiers échanges, a cédé 20,6 points, soit 0,76%, à 2.701,58, portant à 4% son repli sur les cinq dernières séances.

Le Nasdaq Composite a reculé de 64,48 points, soit 0,9%, à 7.136,39.

Le Nasdaq accuse lui aussi désormais cinq baisses d'affilée et le Dow Jones quatre.

La séance de ce mercredi avait débuté sur une note positive, grâce entre autres au rebond des cours du pétrole et aux derniers chiffres de l'inflation américaine, mais la tendance s'est inversée à mi-séance, la prudence reprenant le dessus.

"Un cocktail d'incertitudes concernant la croissance mondiale et les interrogations liées au commerce international ont incité les spéculateurs à appuyer sur le frein", a commenté Chad Morganlander, gérant senior de Washington Crossing Advisors.

L'indice de volatilité du CBOE, indicateur de la volatilité à court terme des actions américaines, a touché son plus haut niveau depuis deux semaines à 22,36.

VALEURS

L'indice S&P des valeurs financières a cédé 1,38% après que la représentante démocrate Maxine Waters, favorite pour la présidence de la commission bancaire de la Chambre, a exclu tout assouplissement de la régulation du secteur selon la chaîne de télévision CNBC.

Goldman Sachs a cédé 1,25%, JPMorgan Chase 2,06% et l'assureur Travelers 2,97%, la plus forte baisse du Dow.

Apple a cédé 2,82%, sa cinquième baisse consécutive, le groupe semblant incapable d'inverser le mouvement de défiance déclenché par les avertissements sur résultats de plusieurs de ses fournisseurs. Au plus bas du jour, le titre accusait un repli de plus de 20% par rapport à son record du 3 octobre.

"Apple suscite vraiment des interrogations sur les technologiques et sur les 'FAANG'. Beaucoup d'investisseurs avaient fondé leurs espoirs sur la hausse d'Apple et elle ne se produit pas", explique Kim Forrest, analyste senior de Fort Pitt Capital Group.

Dans le sillage d'Apple, l'indice Standard & Poor's des hautes technologies a abandonné 1,29%, Microsoft 1,42% et Adobe 1,47%.

La chute la plus spectaculaire du jour est toutefois pour la compagnie d'électricité PG&E, dont le cours a reculé de 21,79%. Le groupe a averti que les incendies en cours en Californie, l'un de ses plus gros marchés, pourraient se traduire par "des pertes importantes" dépassant les montants couverts par ses assureurs s'il s'avérait que certaines de ses installations étaient à l'origine du feu.

LES INDICATEURS DU JOUR

Les prix à la consommation aux Etats-Unis ont enregistré en octobre leur hausse la plus marquée depuis neuf mois, à 0,3% sur un mois et 2,5% sur un an, portée en particulier par l'essence et les loyers, mais les statistiques reflètent une poursuite de la remontée régulière de l'inflation, sur laquelle la Réserve fédérale s'appuie pour remonter progressivement les taux d'intérêt.

(Marc Angrand, avec April Joyner et Sruthi Shankar)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Nouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe. 

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

La renaissance des montres Kelton

La renaissance des montres Kelton

Le designer Vincent Bergerat donne une nouvelle vie aux montres Kelton. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il explique au micro de Christophe Bys comment il innove et recrée l'identité...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Auditeur QSE (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 23/06/2022 - CDI - Lille

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

77 - Mitry-Mory

Fourniture de colis de Noël pour personnes âgées

DATE DE REPONSE 09/12/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS