Wall Street poursuit sa hausse à l'ouverture

PARIS (Reuters) - La Bourse de New York monte mardi dans les premiers échanges, soutenue par les valeurs de la technologie, qui profitent de l'apaisement des craintes liées à l'inflation et du repli des rendements des emprunts d'Etat américains.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Wall Street poursuit sa hausse à l'ouverture
La Bourse de New York monte mardi dans les premiers échanges. L'indice Dow Jones gagne 0,3% et le Standard & Poor's 500, plus large, progresse de 0,31%. Le Nasdaq Composite prenait 0,43%. /Photo prise le 16 avril 2021/REUTERS/Carlo Allegri

Quelques minutes après l'ouverture, l'indice Dow Jones gagne 104,73 points, soit 0,3%, à 34.498,71 points et le Standard & Poor's 500, plus large, progresse de 0,31% à 4.209,96 points.

Le Nasdaq Composite prenait 0,43% à 13.720,11 points à l'ouverture.

Les actions mondiales restent portées par de récents commentaires de responsables de la Réserve fédérale venus apaiser les craintes d'un emballement durable de l'inflation qui contraindrait la banque centrale à resserrer sa politique monétaire plus tôt que prévu.

L'indice des prix à la consommation mesuré par les dépenses (PCE) attendu vendredi "sera essentiel pour avoir une meilleure idée de l'inflation et nous nous attendons à ce que le marché soit légèrement sans direction jusqu'à ce que ces données soient publiées", a déclaré Randy Frederick, vice-président du trading chez Charles Schwab.

Dans sa version "core", autrement dit excluant les éléments les plus volatils que sont les dépenses d'alimentation et d'énergie, cet indice est la mesure d'inflation privilégiée par la Fed.

En Bourse, les valeurs technologiques profitent de la baisse des rendements obligataires, celui du 10 ans américain ayant reflué en séance à 1,588%, un plus bas de deux semaines, avant de revenir vers 1,59%.

Google prend 0,78% et Amazon 0,77%.

Moderna gagne 2,21% après avoir annoncé que son vaccin contre le COVID-19 s'était révélé efficace et sans risque majeur chez les adolescents âgés de 12 ans à 17 ans lors d'un essai clinique.

Plus forte hausse du Dow Jones, Boeing s'octroie 1,24%, le groupe de location d'avions SMBC ayant passé commande de 14 737 MAX supplémentaires.

(Laetitia Volga, édité par Patrick Vignal)

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS