Wall Street portée par l'espoir d'un accord sur le commerce

PARIS (Reuters) - La Bourse de New York a fini vendredi en hausse dans le sillage des marchés européens, portée par l'optimisme affiché par Donald Trump et le vice-Premier ministre chinois Liu He sur les chances de parvenir à un accord commercial entre les deux premières puissances économiques mondiales.
Wall Street portée par l'espoir d'un accord sur le commerce
La Bourse de New York a fini vendredi en hausse. L'indice Dow Jones a gagné 0,70%. /Photo prise le 22 février 2019/REUTERS/Brendan McDermid

L'indice Dow Jones a gagné 181,18 points, soit 0,70%, à 26.031,81 points.

Le S&P-500, plus large, a pris 17,79 points, soit 0,64%, à 2.792,67.

Le Nasdaq Composite a avancé de son côté de 67,84 points (0,91%) à 7.527,55 points.

Les indices ont réduit légèrement leurs gains à l'annonce qu'il restait des points importants à régler alors qu'approche la date limite du 1er mars après laquelle Washington menace d'imposer de nouveaux droits de douane à Pékin.

Recevant le négociateur en chef chinois à la Maison blanche, le président américain a estimé qu'il y avait "une très bonne chance" qu'un accord soit conclu et s'est dit ouvert à un report de la date limite qu'il a lui-même fixée, à condition que celui-ci ne soit "pas trop long".

Faute d'accord à cette date, Washington menace d'augmenter les droits de douane de 10% à 25% sur un volume de 200 milliards de dollars d'importations en provenance de Chine.

Les négociations, qui ont repris jeudi à Washington et devaient initialement s'achever vendredi, ont été prolongées de deux jours jusqu'à dimanche, a annoncé Donald Trump, qui a dit envisager la tenue d'un sommet avec Xi Jinping à Mar-a-Lago, en Floride, en mars ou en tout cas "dans un futur pas trop lointain".

VALEURS

Les compartiments exposés à la thématique commerciale ont grimpé, à commencer par la technologie, dont l'indice S&P a pris 1,3%.

Aux valeurs individuelles, Kraft Heinz a chuté de 27,46%, de loin la plus forte baisse du S&P-500, les investisseurs sanctionnant les 15,8 milliards de dollars de dépréciations d'actifs passées par le géant américain de l'agroalimentaire, perçues comme le reflet d'une érosion de la valeur de ses marques.

LA SÉANCE EN EUROPE

Les Bourses européennes ont terminé la semaine en hausse, portées elles aussi par les avancées vers un accord commercial.

À Paris, l'indice CAC 40 a terminé en hausse de 0,38% à 5.215,85 points. Le Footsie britannique a pris 0,16% et le Dax allemand a gagné 0,3%.

L'indice EuroStoxx 50 a avancé de 0,21%, le FTSEurofirst 300 de 0,3% et le Stoxx 600 de 0,22%.

Sur la semaine, le Stoxx 600 a pris 0,62% et le CAC 40 a gagné 1,22%.

TAUX

Les rendements obligataires italiens ont grimpé en attendant la revue de Fitch, qui a confirmé après la clôture la note souveraine de l'Italie à "BBB" avec perspective négative.

Le rendement du BTP italien à dix ans a fini à plus de 2,86% et le cinq ans a bondi de six points de base à 1,839%.

Le Bund allemand à dix ans, valeur refuge par excellence, a creusé ses pertes, tombant sous 0,1%, en raison d'un indice Ifo moins bon que prévu et des inquiétudes sur les relations commerciales entre l'Europe et les Etats-Unis.

Le rendement des Treasuries à dix ans recule sous 2,66% après avoir progressé la veille en réaction aux informations sur des avancées dans les négociations commerciales.

CHANGES

Le dollar recule légèrement face à un panier de devises de référence et l'euro cède un peu de terrain, autour de 1,333 dollar.

L'espoir d'un accord commercial entre les Etats-Unis et la Chine a porté vendredi les cours du pétrole à des pics de trois mois sur le marché new-yorkais Nymex.

PÉTROLE

L'espoir d'un accord commercial a porté les cours du pétrole à des pics de trois mois sur le marché new-yorkais Nymex.

Le contrat avril sur le Brent a atteint en séance un plus haut depuis mi-novembre à 67,73 dollars le baril avant de s'apaiser pour finir en hausse de cinq cents (0,07%) à 67,12 dollars.

Le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) de même échéance a gagné 30 cents, soit 0,53%, à 57,26 dollars le baril.

La progression des cours a été freinée par une annonce de la hausse de la production de brut aux Etats-Unis.

(Patrick Vignal pour le service français)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le Mans, capitale du son

Le Mans, capitale du son

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Olivier James nous emmène au Mans pour nous faire découvrir un écosystème surprenant : celui de l'acoustique. En quelques années, la...

Écouter cet épisode

Le design dans le monde d'après

Le design dans le monde d'après

L'ancien secrétaire d'Etat socialiste, Thierry Mandon, est président de la Cité du Design de Saint-Etienne. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il présente la Biennale...

Écouter cet épisode

Viande in vitro, végétal... Frédéric Wallet dresse le menu de demain

Viande in vitro, végétal... Frédéric Wallet dresse le menu de demain

Dans ce nouvel épisode de « Demain dans nos assiettes », notre journaliste reçoit Frédéric Wallet. Chercheur à l'Inrae, il est l'auteur de Manger Demain, paru aux...

Écouter cet épisode

La fin du charbon en Moselle

La fin du charbon en Moselle

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Cécile Maillard nous emmène à Saint Avold, en Moselle, dans l'enceinte de l'une des trois dernières centrales à charbon de...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Recherche le contact d'un décideur ou d'une entreprise industrielle

AVRIL

+ 77 000 Décideurs

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

VILLE DE CALLAC

Technicien des Services Techniques H/F

VILLE DE CALLAC - 31/03/2022 - CDD - CALLAC DE BRETAGNE

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

80 - MONTDIDIER

Etudes géotechniques pour la déconnexion de 25HA de surfaces actives du système de collecte de Montdidier en amont du DO13.

DATE DE REPONSE 20/06/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS