Wall Street porté par l'espoir d'une reprise, le Nasdaq au plus haut

NEW YORK (Reuters) - La Bourse de New York a fini en hausse mardi dans un marché où l'amélioration de la conjoncture économique et la perspective d'un nouveau plan de soutien ont nourri les espoirs d'un rebond post-coronavirus rapide.
Partager
Wall Street porté par l'espoir d'une reprise, le Nasdaq au plus haut
La Bourse de New York a fini en hausse mardi. Le Dow Jones a gagné 0,5%. /Photo prise le 11 juin 2020/REUTERS/Brendan McDermid

A la clôture, le Nasdaq Composite, où les valeurs technologiques sont très représentées, a battu un nouveau record à 10.131,37 points, soit une progression de 74,89 points ou 0,74%.

L'action Apple a largement contribué à cette performance, avec un gain de 2,13%.

Les deux autres indices vedettes de Wall Street finissent aussi dans le vert: le Dow Jones gagne 0,5% (131,14 points) à 26.156,1 points et le S&P-500, plus large, prend 13,38 points, soit 0,43%, à 3.131,24.

Plusieurs statistiques économiques sont venues rassurer les investisseurs sur la reprise de l'activité aux Etats-Unis, dont le PMI flash composite, qui est remonté à 46,8 après 37,0 en mai, et les ventes de logements neufs, en hausse de 16,6% en mai quand les analystes tablaient sur 2,9%.

"L'effet cumulatif des données économiques que nous enregistrons contribue à soutenir le rebond en V observé sur les marchés d'action", note Mark Luschini, de Janney Montgomery Scott à Philadelphie.

"Il renforce les opinions selon lesquelles les actions peuvent continuer à progresser même si bon nombre des dégâts économiques vont continuer à peser un certain temps encore, comme les chiffres élevés du chômage et la reprise lente dans les secteurs des voyages, des loisirs et du divertissement."

Neuf des onze sous-indices de Wall Street ont fini en hausse. Les indices traditionnellement défensifs de l'immobilier et des services aux collectivités ont en revanche fini sur une note négative.

Sur le marché des matières premières, le contrat à terme sur le baril de Brent a perdu 1,04% à 42,63 dollars. Le brut léger américain WTI a perdu 0,88% à $40,37 le baril.

(Sinéad Carew; version française Henri-Pierre André)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Nouveau

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Jonconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS