Wall Street ouvre sans grand changement avant les résultats

PARIS (Reuters) - La Bourse de New York est pratiquement inchangée en début de séance lundi, en l'absence d'indicateurs macroéconomiques majeurs, les investisseurs ayant les yeux rivés sur les résultats d'entreprises.
Partager
Wall Street ouvre sans grand changement avant les résultats
La Bourse de New York est pratiquement inchangée en début de séance lundi, en l'absence d'indicateurs macroéconomiques majeurs, les investisseurs ayant les yeux rivés sur les résultats d'entreprises. L'indice Dow Jones progresse de 0,01%. /Photo prise le 12 juillet 2017/REUTERS/Brendan McDermid

L'indice Dow Jones fait du surplace avec 1,39 point de hausse, soit 0,01%, à 21.639,13. Le Standard & Poor's 500, plus large, progresse de 0,04% à 2.460,35 et le Nasdaq Composite prend 0,17% à 6.323,40.

Les résultats trimestriels d'entreprises seront surveillés de près par les investisseurs pour savoir si la forte valorisation actuelle du marché est justifiée dans un contexte de faible inflation.

Le S&P 500 se traite à environ 18 fois les bénéfices attendus, par rapport à une moyenne à long terme de 15.

"Le marché américain n'est pas bon marché actuellement", observe Phil Guarco, spécialiste de l'investissement mondial chez JPMorgan Private Bank. "Nous sommes dans un contexte où les bénéfices des entreprises seront d'un intérêt majeur".

Les bénéfices de l'ensemble des entreprises du S&P 500 sont attendus en hausse de 8,1% au deuxième trimestre.

Vendredi, le Dow Jones et le S&P ont fini sur des records à la clôture en dépit d'indicateurs peu favorables, mais qui éloignent pour les investisseurs les perspectives d'un troisième relèvement des taux aux Etats-Unis, soit le scénario envisagé par le Réserve fédérale (Fed).

L'activité manufacturière dans la région de New York, l'unique statistique du jour, a ralenti bien plus que prévu ces dernières semaines après une forte croissance en juin, montre l'enquête mensuelle de la Réserve fédérale régionale.

Un indicateur qui n'a pas eu d'incidence sur les marchés.

Le billet vert est à l'équilibre face à un panier de six devises de référence, après avoir touché en séance un plus bas de 10 mois.

Aux valeurs, BlackRock, numéro un mondial de la gestion d'actifs, perd 3,05%, la plus forte baisse du S&P, malgré un bénéfice trimestriel en hausse de 8,6%.

Il est suivi de FedEx qui a annoncé que la cyberattaque de juin pourrait impacter ses résultats de 2018. Le titre perd 3,14%.

Au contraire, General Cable gagne 9,06%. Le fabricant de câbles, dont les résultats provisoires font ressortir une perte opérationnelle de 23 millions de dollars, a annoncé dimanche étudier des alternatives stratégiques pouvant conduire à sa vente.

Les Bourses européennes évoluent elles sans tendance claire, le Dax à Francfort perd 0,25% et le CAC 40 à Paris cède 0,05%. Le Footsie 100 est en hausse à Londres de 0,4%, soutenu par son exposition aux ressources de base.

Le cuivre, à plus de 6.000 dollars la tonne, est à un plus haut de quatre mois et demi grâce à la faiblesse persistante du dollar et à des indicateurs chinois meilleurs que prévu.

(Laetitia Volga, édité par Wilfrid Exbrayat)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le modèle coopératif façon Mondragon

Le modèle coopératif façon Mondragon

Nouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage au Pays basque espagnol. Il s'y est rendu pour nous faire découvrir Mondragon, la plus grande...

Écouter cet épisode

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS