Wall Street ouvre en repli sans céder à la panique

(Reuters) - Wall Street, qui était fermée lundi pour le "Labor Day", a ouvert mardi en légère baisse, réagissant ainsi avec un temps de retard et avec modération à l'annonce par la Corée du Nord d'un essai nucléaire.
Partager
Wall Street ouvre en repli sans céder à la panique
Wall Street, qui était fermée lundi pour le "Labor Day", a ouvert mardi en légère baisse, réagissant ainsi avec un temps de retard et avec modération à l'annonce par la Corée du Nord d'un essai nucléaire. L'indice Dow Jones perd 84,58 points, soit 0,38% à 21.902,98 quelques minutes après l'ouverture. /Photo prise le 16 août 2017/REUTERS/Brendan McDermid

L'indice Dow Jones perd 84,58 points, soit 0,38% à 21.902,98 quelques minutes après l'ouverture. Le Standard & Poor's 500, plus large, recule de 0,32% à 2.468,67 et le Nasdaq Composite cède 0,43% à 6.407,63.

"Nous n'observons aucun mouvement de panique sur les marchés", explique Peter Cardillo, économiste de marché de First Standard Financial à New York. "C'est un peu comme le calme avant la tempête, avec des investisseurs qui restent prudents."

Sur le marché des changes, le dollar cède un peu de terrain face à un panier de devises de référence. La gouverneure de la Réserve fédérale Lael Brainard a déclaré que l'inflation aux Etats-Unis était "bien éloignée" de l'objectif de 2% de la banque centrale américaine et que cette dernière devait faire preuve de prudence en matière de relèvement des taux.

L'euro s'échange autour de 1,1895 dollar.

Du côté des valeurs individuelles, le conglomérat industriel United Technologies, maison mère du motoriste Pratt & Whitney, cède 2,57%, la plus forte baisse du Dow, après avoir conclu le rachat de l'équipementier aéronautique Rockwell Collins pour 30 milliards de dollars (25,2 milliards d'euros). L'action Rockwell Collins gagne 1,06%.

Contre la tendance, le laboratoire pharmaceutique Insmed s'envole de 122,13% suite à l'annonce de résultats positifs d'un essai clinique sur un traitement d'une maladie rare du poumon.

A l'heure de l'ouverture de Wall Street, les indices européens évoluent dans le désordre. Le Dax allemand prend 0,55% mais le CAC 40 recule de 0,07% et le FTSE londonien cède 0,38%.

(Patrick Vignal, édité par Marc Angrand)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Nouveau

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS