Wall Street ouvre en légère hausse, rassurée par la Fed

PARIS (Reuters) - La Bourse de New York a ouvert en légère hausse lundi, continuant de profiter du discours prononcé vendredi par Jerome Powell, le président de la Réserve fédérale, qui a apaisé les craintes des investisseurs sur un éventuel resserrement de la politique monétaire de l'institution.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Wall Street ouvre en légère hausse, rassurée par la Fed
La Bourse de New York a ouvert en légère hausse lundi, continuant de profiter du discours prononcé vendredi par Jerome Powell, le président de la Réserve fédérale, qui a apaisé les craintes des investisseurs sur un éventuel resserrement de la politique monétaire de l'institution. /Photo prise le 19 juilllet 2021/REUTERS/Andrew Kelly

L'indice Dow Jones gagne 17,75 points, soit 0,05%, à 35.438,05 points et le Standard & Poor's 500, plus large, progresse encore de 0,19% à 4.517,86 points, après un record à 4.519,95.

Le Nasdaq Composite, lui aussi au plus haut, prenait 0,27% (40,42 points) à 15.169,93 points à l'ouverture.

Les actions sont portées par le discours de Jerome Powell, qui a assuré, lors du symposium annuel de la Réserve fédérale américaine, que la banque centrale resterait prudente dans toute décision éventuelle sur une hausse des taux alors qu'elle tente de ramener l'économie vers le plein emploi.

Aux valeurs, Moderna perd 4,3% après la suspension d'un million de doses supplémentaires de son vaccin contre le COVID-19 au Japon en raison de la découverte de contaminants dans plusieurs lots et de la mort de deux personnes vaccinées avec des lots écartés la semaine dernière.

Dans son sillage, Pfizer recule de 0,7%.

De grands groupes technologiques comme Microsoft, Intel et Apple progressent en revanche d'un peu moins de 1%.

Sur le marché des changes, le dollar fait du surplace face à un panier de référence (+0,02%) après avoir perdu 0,4% vendredi, le discours de Jerome Powell à Jackson Hole ayant été perçu comme plutôt accommodant.

Le rendement des bons du Trésor américain à dix ans poursuit sa baisse, reculant à 1,3071%, en réaction aux déclarations du président de la Fed.

Les cours du pétrole sont sans grand changement avant la réunion de l'Opep+ mercredi, lors de laquelle les membres du cartel devraient, selon plusieurs sources, opter pour le statu quo concernant une hausse de leur production à compter le mois prochain.

(Reportage Claude Chendjou, édité par Marc Angrand)

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

  • Recherche le contact d'un décideur ou d'une entreprise industrielle

    PFIZER
ARTICLES LES PLUS LUS