Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Wall Street ouvre en légère hausse, la Corée freine la tendance

Publié le

par Laetitia Volga

Wall Street ouvre en légère hausse, la Corée freine la tendance
La Bourse de New York a ouvert mercredi en hausse prudente en raison de la nervosité autour des dossiers nord-coréen et chinois. Une demi-heure après le début des échanges, l'indice Dow Jones gagne 0,11%. /Photo d'archives/REUTERS/Brendan McDermid
© Brendan McDermid

(Reuters) - La Bourse de New York a ouvert mercredi en hausse prudente en raison de la nervosité autour des dossiers nord-coréen et chinois, tandis que l'Europe s'interroge sur le risque politique en Italie provoquant un net repli de l'euro et une chute des actifs italiens.

Une demi-heure après le début des échanges, l'indice Dow Jones gagne 26,08 points, soit 0,11%, à 24.732,49 points. Le Standard & Poor's 500, plus large, progresse de 0,23% à 2.717,63 points et le Nasdaq Composite prend 0,35% à 7.377,47 points.

L'administration américaine conserve l'espoir que le sommet prévu le 12 juin à Singapour entre Donald Trump et Kim Jong-un aura bien lieu, a commenté mercredi la porte-parole de la Maison blanche, malgré la menace d'annulation de Pyongyang qui refuse une dénucléarisation unilatérale.

Quelques heures auparavant, la Corée du Nord a annulé les discussions avec des représentants de la Corée du Sud, critiquant les manoeuvres militaires en cours entre les Etats-Unis et Séoul.

Les investisseurs restent également prudents face à un autre dossier sensible: celui des relations commerciales entre les Etats-Unis et la Chine, qui doivent reprendre leurs négociations cette semaine à Washington.

En Europe, le risque politique italien, largement négligé ces dernières semaines, fait un retour en force mais les dégagements restent cantonnés aux actifs de la péninsule.

Le rendement des emprunts italiens à 10 ans grimpe de plus de 15 points de base, à 2,095%, après la publication d'un document évoquant la volonté du Mouvement 5 Etoiles (M5S) et de la Ligue, les deux partis qui tentent de former un gouvernement, de demander l'effacement de 250 milliards d'euros de dette et de réclamer des procédures permettant aux Etats membres de sortir de l'union monétaire.

La Bourse de Milan perd 1,86%, sa plus forte chute en séance depuis janvier 2017.

L'EURO A UN PLUS BAS DE L'ANNEE

Aux changes, l'euro est également victime des développements politiques en Italie. Il cède 0,21% face au billet vert, après être un temps tombé sous 1,18 dollar. Parallèlement, le dollar grimpe de 0,11% face à un panier de devises internationales.

Cette faiblesse de l'euro soutient les autres Bourses européennes qui progressent timidement : le CAC 40 prend 0,24% et le Stoxx 600 0,27%.

Le rendement du Bund allemand à 10 ans - traditionnel actif refuge - revient à 0,600% après avoir atteint 0,65% la veille et celui des Treasuries de même échéance retombe autour de 3,07%, après un pic à 3,095% mardi.

Aux valeurs américaines, Teva gagne 3,69% après les annonces du groupe Berkshire Hathaway qui a plus que doublé sa participation dans le spécialiste des médicaments génériques.

LA DISTRIBUTION PORTÉE PAR LES RÉSULTATS DE MACY'S

Macy's grimpe pour sa part de 6,48% après avoir fait état mercredi d'une hausse plus forte que prévu de ses ventes trimestrielles à périmètre comparable et annoncé un relèvement de ses objectifs annuels.

Dans son sillage, les concurrents JCPENNEY, KOHLS et NORDSTROM gagnent respectivement 6,48%, 0,62% et 0,44%. Le segment de la distribution prend 0,56%.

Abaxis bondit de 15,33% après l'annonce de son rachat par le laboratoire spécialisé dans la santé animale ZOETIS pour environ 1,9 milliard de dollars en numéraire.

Du côté de la macroéconomie, les mises en chantier aux Etats-Unis ont enregistré un net repli et les permis de construire ont également reculé, ce qui suggère que le marché immobilier américain continue de souffrir de la pénurie de terrains et d'une main d'oeuvre qualifiée.

(Édité par Blandine Hénault)

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle