Wall Street ouvre en baisse, regain d'inquiétudes sur Evergrande

PARIS (Reuters) - La Bourse de New York a ouvert en baisse vendredi, plombée par le réveil des incertitudes sur le sort du géant chinois de l'immobilier Evergrande, qui incite les investisseurs à la prudence.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Wall Street ouvre en baisse, regain d'inquiétudes sur Evergrande
La Bourse de New York a ouvert en baisse vendredi. L'indice Dow Jones perd 0,22%, le Standard & Poor's 500, plus large, recule de 0,33% et le Nasdaq Composite cède pour sa part 0,62%. /Photo prise le 20 août 2021/REUTERS/Andrew Kelly

L'indice Dow Jones perd 77,48 points, soit 0,22%, à 34.687,34 points et le Standard & Poor's 500, plus large, recule de 0,33% à 4.434,32 points dans les premiers échanges.

Le Nasdaq Composite cède pour sa part 0,62% (93,71 points) à 14.958.54 points.

Alors que le marché avait paru rassuré ces derniers jours quant au risque limité de contagion au système financier d'un éventuel défaut d'Evergrande, le non-paiement, selon des sources, des intérêts d'un emprunt obligataire à certains créanciers à la date butoir de jeudi a ravivé les craintes des investisseurs.

A la Bourse de Hong Kong, l'action Evergrande a de nouveau plongé, de 11,61%.

Aux valeurs à New York, Nike cède 5,77% après l'abaissement jeudi de ses prévisions de ventes pour l'exercice 2021-2022.

Sur le plan sectoriel, seuls quatre des principaux indices du S&P-500 sont dans le vert. L'indice des banques (+0,32%) est l'un des rares à afficher des gains significatifs à la faveur de la remontée des rendements obligataires.

Sur le marché obligataire, le rendement des bons du Trésor américain à dix ans progresse de trois points de base à 1,4406%, toujours soutenus par la perspective d'un resserrement progressif de la politique monétaire de la Réserve fédérale américaine. Son président, Jerome Powell, doit intervenir à 14h00 GMT lors d'un débat organisé par l'institution sur la reprise économique post-pandémie.

Aux changes, l'indice mesurant les fluctuations du dollar par rapport à un panier de devises de référence ne profite pas de l'aversion au risque et recule légèrement de 0,11%.

Le bitcoin, en repli de 7,73%, souffre, lui, de l'annonce d'un nouveau tour de vis de Pékin sur la réglementation sur les plates-formes de cryptomonnaies.

Sur le marché pétrolier, le Brent recule de 0,25% à 77,07 dollars le baril et le brut léger américain de 0,37% à 73,02 dollars après avoir fortement progressé au cours des dernières séances sur fond de tensions sur l'offre aux Etats-Unis.

* Pour les valeurs à suivre, cliquez sur

(Reportage Claude Chendjou, édité par Bertrand Boucey)

0 Commentaire

Wall Street ouvre en baisse, regain d'inquiétudes sur Evergrande

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS