Wall Street ouvre en baisse, les technos en repli

PARIS (Reuters) - La Bourse de New York évolue en baisse jeudi, pénalisée par le recul des valeurs technologiques, malgré la hausse du secteur bancaire porté par la réussite aux tests de résistance et par les anticipations de hausse des taux d'intérêt.
Wall Street ouvre en baisse, les technos en repli
La Bourse de New York évolue en baisse jeudi. Une demi-heure après l'ouverture, le Dow Jones recule de 0,11%, le S&P-500 baisse de 0,27% et le Nasdaq Composite abandonne 0,78%. /Photo d'archives/REUTERS/Brendan McDermid

Une demi-heure après l'ouverture, l'indice Dow Jones recule de 0,11%, à 21.431,67 points. Le Standard & Poor's 500, plus large, baisse de 0,27% à 2.434,05 points et le Nasdaq Composite abandonne 0,78% à 6.185,88 points.

Le compartiment financier à Wall Street évolue en hausse pour la quatrième séance consécutive (+1,38%). Citigroup gagne 3,76%, Morgan Stanley s'adjuge 2,37%, Bank of America grimpe de 2,97% et JPMorgan avance de 2,44%.

Le succès des grandes banques américaines à la seconde phase des tests de résistance annuels ("stress test") mercredi contribue à la hausse des valeurs bancaires. La Réserve fédérale américaine a annoncé qu'elle autorisait les 34 plus grandes banques du pays à consacrer davantage de sommes à des rachats d'actions et des hausses des dividendes.

Depuis lundi, le secteur a gagné plus de 4%, dopé également par les perspectives de resserrement monétaire en Europe et aux Etats-Unis qui dominent l'actualité des marchés mondiaux depuis le début de la semaine.

Les rendements obligataires s'inscrivent en nette hausse depuis plusieurs jours, celui des Treasuries à dix ans progressant jeudi à 2,28%.

Les attentes concernant un début de normalisation de la politique monétaire de la Banque centrale européenne (BCE) ont par ailleurs porté l'euro jusqu'à 1,1434, un plus haut depuis le 11 mai 2016.

Parallèlement, le billet vert continue de reculer face à un panier de devises de référence. L'indice dollar est descendu sous la barre des 95,7, un niveau qu'il n'avait pas atteint depuis octobre 2016.

Les marchés ont peu réagi à la révision à la hausse de la croissance économique des Etats-Unis au premier trimestre, qui a finalement moins ralenti qu'on ne l'avait précédemment estimé, en raison de la hausse inattendue des dépenses de consommation et d'un bond plus vif des exportations.

Par ailleurs, le nombre des inscriptions au chômage a augmenté la semaine dernière aux Etats-Unis mais sans altérer l'image de robustesse du marché du travail.

La faiblesse du dollar contribue à la hausse du pétrole et des matières premières. Les barils de Brent et de brut léger américain avancent tous deux d'environ 0,6%.

Aux valeurs, le secteur technologique est reparti à la baisse, les investisseurs s'inquiètant depuis plusieurs semaines du niveau élevé des valorisations dans le secteur.

Microsoft (-1,2%) accuse le plus fort repli du Dow Jones, suivi non loin par Intel (-0,9%) et Apple (-0,8%).

Staples a annoncé mercredi être entré dans un accord définitif en vue de sa vente au fonds d'investissement Sycamore Partners pour environ 6,9 milliards de dollars (6,07 milliards d'euros). Le numéro un de la distribution de fournitures de bureaux aux Etats-Unis gagne 1,91%.

De son côté, Walgreens Boots Alliance a annoncé jeudi renoncer au rachat de son rival Rite Aid, précisant qu'il lui achèterait à la place 2.186 magasins et des centres de distribution pour 5,18 milliards de dollars (4,55 milliards d'euros) en numéraire. La chaîne de pharmacies a également rompu un accord pour la vente de magasins Rite Aid à la chaîne Fred's. Le titre Walgreens prend 3,23%, Rite Aid décroche de 24,81% et Fred's chute de 21,23%.

En Europe, les places boursières sont en nette baisse, touchées par le recul des 'utilities' et des valeurs de la construction en dépit de la progression du secteur bancaire.

Le CAC 40 parisien perd 1,68%, le Dax allemand cède 1,47%, tandis que le FTSE britannique recule de 0,48%.

(Laetitia Volga, édité par Blandine Hénault)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

La renaissance des montres Kelton

La renaissance des montres Kelton

Le designer Vincent Bergerat donne une nouvelle vie aux montres Kelton. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il explique au micro de Christophe Bys comment il innove et recrée l'identité...

Écouter cet épisode

Connecter start-up et grands groupes

Connecter start-up et grands groupes

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Thomas Ollivier, fondateur du Maif Start-up Club, répond aux questions de Christophe Bys. 

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Chargé de certification pure reviewer agro-alimentaire (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 10/06/2022 - CDD - Puteaux

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

59 - Lambersart

Externalisation de la paie des agents et des élus de la Commune et du CCAS de Lambersart

DATE DE REPONSE 01/01/1970

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS