Wall Street ouvre en baisse, le conflit syrien inquiète

par Laetitia Volga
Partager
Wall Street ouvre en baisse, le conflit syrien inquiète
La Bourse de New York a ouvert mercredi en baisse. L'indice Dow Jones perd 98,08 points, soit 0,4%, à 24.309,92 points. /Photo prise le 9 février 2018/REUTERS/Brendan McDermid

(Reuters) - La Bourse de New York a ouvert mercredi en baisse, pâtissant des craintes des investisseurs avec le regain de tension entre les Etats-Unis et le Russie dans le dossier syrien, en attendant la publication du compte-rendu de la dernière réunion de politique monétaire de la Réserve fédérale.

L'indice Dow Jones perd 98,08 points, soit 0,4%, à 24.309,92 points. Le Standard & Poor's 500, plus large, recule de 0,28% à 2.649,56 points et le Nasdaq Composite cède 0,15% à 7.083,72 points.

L'affrontement diplomatique entre les Etats-Unis et la Russie est encore monté d'un cran, Donald Trump prévenant mercredi Moscou que des frappes pourraient frapper la Syrie après l'attaque présumée aux armes chimiques de samedi à Douma.

Moins d'une heure après, le président américain a proposé de contribuer à la relance de l'économie russe et de mettre un terme à ce qu'il appelle une "course aux armements".

Plusieurs pays, dont la France et la Grande-Bretagne, ont suggéré de leur côté que des frappes visant le régime de Damas pourraient avoir lieu.

"Ce qui impacte les marchés, c'est le risque d'une escalade de la situation en Syrie, qui pourrait intensifier le conflit", déclare Peter Cardillo, économiste de marché pour First Standard Financial.

"Les investisseurs vont probablement adopter une approche un peu prudente jusqu'à ce que les tensions en Syrie diminuent", ajoute-t-il.

La poussée de tension au Moyen-Orient contribue à la hausse des cours du pétrole: le prix du baril de Brent a atteint son plus haut niveau depuis fin 2014 à 71,44 dollars. Le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) se traite quant à lui toujours tout près de 66 dollars.

Aux changes, le dollar cède 0,09% face à un panier de devises de référence à un plus bas de deux semaines. L'or prend 0,92% à 1.351,46 dollars l'once.

Les tensions entre la Russie et les Etats-Unis relèguent au second plan le conflit commercial avec la Chine au lendemain des propos conciliants du président chinois Xi Jinping, qui a promis d'ouvrir davantage l'économie de son pays.

LÉGÈRE BAISSE DE L'INFLATION EN MARS

Au chapitre macroéconomique, l'indice des prix à la consommation (CPI) "core", c'est-à-dire hors éléments volatils (alimentation et énergie), a fléchi de 0,1% le mois dernier, la première baisse depuis mai 2017, après avoir progressé de 0,2% en février, a annoncé mercredi le département du Travail.

Ces chiffres n'ont pas eu d'impact significatif sur le dollar et les futures de Wall Street. En revanche, sur le marché obligataire le rendement des Treasuries à 10 ans a accentué ses pertes, reculant de plus de 4 points de base à 2,755% avant de revenir autour de 2,78%.

Dans ce contexte, le marché prendra connaissance à 18h00 GMT du compte rendu de la dernière réunion de la Fed.

Aux valeurs, Facebook recule un peu alors que son PDG, Mark Zuckerberg, sera entendu dans la journée par la commission de l'Energie. La veille, il a réitéré ses excuses et assuré aux sénateurs américains que le réseau social s'efforçait de changer à la suite du détournement des données de dizaines de millions d'utilisateurs.

A l'heure de l'ouverture de Wall Street, les marchés européens sont orientés à la baisse. Le CAC 40 abandonne 0,34% et le Stoxx 600 0,39%.

(Avec Sruthi Shankar, édité par Patrick Vignal)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le Mans, capitale du son

Le Mans, capitale du son

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Olivier James nous emmène au Mans pour nous faire découvrir un écosystème surprenant : celui de l'acoustique. En quelques années, la...

Écouter cet épisode

Le design dans le monde d'après

Le design dans le monde d'après

L'ancien secrétaire d'Etat socialiste, Thierry Mandon, est président de la Cité du Design de Saint-Etienne. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il présente la Biennale...

Écouter cet épisode

Viande in vitro, végétal... Frédéric Wallet dresse le menu de demain

Viande in vitro, végétal... Frédéric Wallet dresse le menu de demain

Dans ce nouvel épisode de « Demain dans nos assiettes », notre journaliste reçoit Frédéric Wallet. Chercheur à l'Inrae, il est l'auteur de Manger Demain, paru aux...

Écouter cet épisode

La fin du charbon en Moselle

La fin du charbon en Moselle

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Cécile Maillard nous emmène à Saint Avold, en Moselle, dans l'enceinte de l'une des trois dernières centrales à charbon de...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

VILLE DE CALLAC

Technicien des Services Techniques H/F

VILLE DE CALLAC - 31/03/2022 - CDD - CALLAC DE BRETAGNE

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS