Wall Street ouvre en baisse, l'inflation accélère aux USA

PARIS (Reuters) - La Bourse de New York a ouvert en baisse vendredi après la publication de nouveaux chiffres sur la consommation et les prix aux Etats-Unis qui montrent une accélération au mois de juin.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Wall Street ouvre en baisse, l'inflation accélère aux USA
La Bourse de New York a ouvert en baisse vendredi. L'indice Dow Jones perd 0,01% et le S&P's 500, plus large, recule de 0,4%. Le Nasdaq Composite cédait 1,04% à l'ouverture. /Photo d'archives/REUTERS/Brendan McDermid

L'indice Dow Jones perd 2,71 points, soit 0,01%, à 35.081,82 points et le Standard & Poor's 500, plus large, recule de 0,4% à 4.401,26 points.

Le Nasdaq Composite cédait 1,04% (154,03 points) à 14.624,23 points à l'ouverture.

Les indices sont affectés par la hausse des prix à la consommation qui s'est accélérée en juin aux Etats-Unis, l'inflation sous-jacente s'éloignant encore davantage de l'objectif de 2% de la Réserve fédérale, montrent les statistiques publiées vendredi par le département du Commerce.

Les dépenses et les revenus des ménages aux Etats-Unis ont en outre progressé plus vite que prévu le mois dernier à respectivement +1,0% (contre un consensus de 0,7%) et +0,1% (contre un consensus de -0,3%). L'indice d'inflation "core PCE", le plus surveillé par la Fed, est toutefois ressorti le mois dernier en dessous du consensus (+0,4% contre +0,6% prévu).

Le thème de l'inflation reste très important malgré le message rassurant de la Fed à son sujet, car le marché cherche à déterminer le moment d'un éventuel resserrement de la politique monétaire de la banque centrale.

Sur les marchés actions, le Nasdaq est pénalisé par Amazon qui chute de 7,8%, le géant du commerce en ligne prévoyant un ralentissement de la croissance de ses ventes au cours des prochains trimestres.

Caterpillar, considéré comme un baromètre de l'économie, recue de près de 3%, le fabricant d'engins de chantier ayant annoncé anticiper une croissance modérée de sa marge d'un trimestre à l'autre.

Chevron gagne en revanche 0,5% après avoir publié son bénéfice trimestriel le plus élevé en six trimestres.

Sur le plan sectoriel, la plupart des indices du S&P-500 sont dans le rouge.

Aux changes, l'indice dollar avance de 0,11% après avoir touché plus tôt un creux d'un mois, tandis que l'euro est plutôt stable, proche d'un 1,19 dollar.

Sur le marché obligataire américain, le rendement des Treasuries à dix ans cède plus de deux points de base, à 1,2423%.

Le baril de Brent prend 0,33% à 76,30 dollars et le brut léger américain grappille 0,18% à 73,77 dollars, alors que les cours du pétrole sont en passe d'afficher des gains sur l'ensemble de la semaine.

(Reportage Claude Chendjou, édité par Sophie Louet)

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS