Wall Street ouvre en baisse dans l'attente des trimestriels

PARIS (Reuters) - Wall Street a ouvert en baisse lundi, les investisseurs marquant une pause pour se préparer à une saison des résultats qui s'annonce délicate en ce qu'elle pourrait se traduire par leur première contraction depuis 2016.
Partager
Wall Street ouvre en baisse dans l'attente des trimestriels
Wall Street a ouvert en baisse lundi. L'indice Dow Jones perd 134,19 points, soit 0,51%. /Photo prise le 3 janvier 2019/REUTERS/Shannon Stapleton

Les analystes attendent en moyenne une baisse des bénéfices de 2,2% au premier trimestre, selon des données Refinitiv.

Les banques ouvriront vendredi le bal des trimestriels.

L'indice Dow Jones perd 134,19 points, soit 0,51%, à 26.290,8 points dans les premiers échanges et le Standard & Poor's 500, plus large, recule de 0,24% à 2.885,84 points.

Le Nasdaq Composite cédait 13,77 points, soit 0,17%, à 7.924,92 à l'ouverture.

Après sept séances dans le vert d'affilée, le S&P-500 n'est plus qu'à 1,6% de son record de clôture de septembre, dopé par la décision de la Réserve fédérale de surseoir à une hausse des taux cette année et par l'espoir de voir les Etats-Unis et la Chine résoudre leur contentieux commercial.

Une performance qui ouvre la voie en soi à des prises de bénéfice.

Le PER de l'indice S&P-500 est de 16,6 contre 14,6 en plein coeur de la tourmente de décembre et 17,3 lorsqu'il a inscrit son record en septembre 2018.

Boeing perd 4% dans les premiers échanges à la suite de sa décision de réduire la production mensuelle des 737 de près de 20%.

General Electric cède 5,8%, JPMorgan ayant ramené sa recommandation de "neutre" à "sous-pondérer", estimant que Wall Street surestime la hausse du cash flow dans les années à venir.

Micron Technology laisse 2,1%, Cowen & Co étant passé de "surperformer" à "performance en ligne", anticipant des pressions sur les marges.

Procter & Gamble au contraire gagne 0,9%, Wells Fargo ayant relevé sa recommandation de "performance en ligne" à "surperformance".

Snap prend 3,6%, RBC Capital Markets ayant relevé sa recommandation à "surperformance".

(Wilfrid Exbrayat avec Shreyashi Sanyal et Sruthi Shankar à Bangalore, édité par Véronique Tison)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

La vision d'un manager... de brigade en cuisine

La vision d'un manager... de brigade en cuisine

Dans le Podcast Inspiration, Cyril Bosviel, chef à l'institut Paul Bocuse à Lyon, répond aux questions de Christophe Bys. Il revient sur ses débuts, son parcours de chef cuisinier mais...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 10/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS