Wall Street ouvre en baisse avec les techs, Boeing et Caterpillar

NEW YORK (Reuters) - La Bourse de New York a ouvert en baisse mercredi, affaiblie par les annonces d'une enquête de la Justice sur le secteur technologique et d'une amende imposée à Facebook, auxquelles s'ajoutent des résultats décevants de Caterpillar et Boeing qui aggravent les inquiétudes sur le ralentissement de l'économie.
Partager
Wall Street ouvre en baisse avec les techs, Boeing et Caterpillar
La Bourse de New York a ouvert en baisse mercredi. L'indice Dow Jones perd 116,62 points en début de séance, soit 0,43%. /Photo prise le 16 juillet 2019/REUTERS/Brendan McDermid

L'indice Dow Jones perd 116,62 points en début de séance, soit 0,43%, à 27.232,57 points et le Standard & Poor's 500, plus large, recule de 0,13% à 3.001,45 points.

Le Nasdaq Composite cédait 0,29% à 8.227,36 points à l'ouverture.

Caterpillar, dont l'exposition à la Chine en a fait un baromètre de l'impact en général des tensions commerciales, perd 5,92% après publié un bénéfice trimestriel inférieur aux attentes en raison d'une contraction de la demande d'engins de chantier dans la région Asie-Pacifique et d'une réduction des ventes de sa division transport et énergie.

Boeing de son côté recule de 1,55% après avoir fait état d'une perte de près de trois milliards de dollars au deuxième trimestre en raison d'une charge déjà annoncée de cinq milliards liée à l'immobilisation à travers le monde du 737 MAX à la suite de deux catastrophes aériennes.

Facebook perd 1,2% après un arrangement avec la FTC et l'annonce d'une enquête sur les grands groupes d'internet.

Le réseau social va verser une amende record de cinq milliards de dollars (4,5 milliards d'euros) pour clore une enquête sur la protection de la vie privée, a annoncé mercredi la Commission fédérale du commerce (FTC).

Mardi, le département américain de la Justice (DoJ) a annoncé l'ouverture une enquête antitrust pour déterminer si les grandes firmes des technologies numériques étaient engagées dans des pratiques anticoncurrentielles.

DoJ ne mentionne pas de sociétés en particulier mais dit que son enquête portera entre autres sur "la recherche, les médias sociaux et certains services de distribution en ligne", ce qui semble se référer à des sociétés telles qu'Alphabet (-1,03%), Amazon.com (-0,9%) et Facebook en tout cas.

(Medha Singh à Bangalore, édité par Wilfrid Exbrayat)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

La vision d'un manager... de brigade en cuisine

La vision d'un manager... de brigade en cuisine

Dans le Podcast Inspiration, Cyril Bosviel, chef à l'institut Paul Bocuse à Lyon, répond aux questions de Christophe Bys. Il revient sur ses débuts, son parcours de chef cuisinier mais...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 10/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS