Wall Street offre des records au S&P et au Nasdaq

PARIS (Reuters) - La Bourse de New York a fini lundi sur une hausse modeste mais suffisante pour permettre au S&P-500 et au Nasdaq Composite de battre leurs records.
Partager
Wall Street offre des records au S&P et au Nasdaq
La Bourse de New York a fini lundi en très légère hausse. L'indice Dow Jones a gagné 0,03%. /Photo d'archives/REUTERS/Brendan McDermid

Une augmentation plus forte que prévu des dépenses de consommation aux Etats-Unis au mois de mars a porté la tendance dans un climat toujours marqué par l'espoir d'un accord commercial entre les Etats-Unis et la Chine et par la promesse de la Réserve fédérale de demeurer accommodante.

Des résultats trimestriels d'entreprises meilleurs que prévu alimentent en outre un appétit mesuré mais réel des investisseurs pour les actifs risqués.

L'indice Dow Jones a gagné 11,06 points (0,04%) à 26.550,46.

Le S&P-500, plus large, a pris 3,15 points, soit 0,11%, à 2.943,03, battant son précédent record à 2.940,91 établi en séance le 21 septembre dernier.

Le Nasdaq Composite a avancé de son côté de 16,09 points (0,20%) à 8.162,49 points, lui aussi au-dessus de son précédent record (8.151,85), qui datait du 25 avril.

"Nous sommes dans une zone de confort avec des taux bas, une économie robuste et aucune perspective de voir les taux monter", explique Paul Brigandi, responsable du trading chez Direxion à New York. "C'est un environnement que les marchés aiment bien."

VALEURS

La hausse des dépenses de consommation a profité aux financières, dont l'indice S&P a pris 0,93%.

A la baisse, Intel a encore cédé -2,5176% après avoir chuté de 9% vendredi, au lendemain de la révision à la baisse par le géant des semi-conducteurs de sa prévision de chiffre d'affaires annuel.

Alphabet publie ses résultats après la clôture.

Les analystes s'attendent maintenant à voir le bénéfice des composants du S&P 500 en baisse de 0,2% en moyenne au premier trimestre, contre une prévision d'un repli de 2% début avril, selon les données de Refinitiv.

LES INDICATEURS DU JOUR

Si les dépenses des ménages ont augmenté en mars, l'indice des prix "core PCE" n'a pas varié d'un mois sur l'autre après une hausse de 0,1% en février.

Cette mesure de l'inflation est particulièrement surveillée par la Réserve fédérale, qui entame mardi deux jours d'une réunion monétaire dont les marchés n'attendent pas grand-chose.

LA SÉANCE EN EUROPE

Les Bourses européennes sont parvenues à terminer la séance en légère hausse après avoir longtemps hésité.

La semaine, coupée en deux par le 1er mai, est chargée en indicateurs économiques et en événements monétaires, ce qui n'encourage pas les investisseurs à prendre des risques.

À Paris, le CAC 40 a terminé en hausse de 0,21% à 5.580,98 points. Le Footsie britannique a pris 0,17% et le Dax allemand 0,1%.

Même la Bourse de Madrid (+0,12%) est parvenue à s'arracher de la zone rouge alors qu'elle avait subi durant la plus grande partie de la journée les répercussions des élections législatives de dimanche qui ont placé en tête le président du gouvernement sortant, le socialiste Pedro Sanchez, mais sans majorité.

TAUX

Porté par les indicateurs du jour, le rendement des Treasuries à 10 ans a pris près de trois points de base à 2,529%.

En Europe, les rendements obligataires espagnols se sont détendus dans le sillage des résultats des élections législatives de dimanche.

Le rendement du 10 ans a cédé deux points de base à 1,008%, tout comme celui du 30 ans, à 2,167%.

L'écart de rendement entre les 10 ans espagnol et allemand revient à 100,30 points de base, bien inférieur au pic de 110,6 pdb de la semaine dernière. Ce "spread" se rapproche des 95 pdb, le plus faible de l'année inscrit début mars.

CHANGES

Le dollar perd un peu de terrain face à six devises de référence.

La bonne statistique des dépenses des ménages n'a pas incité les cambistes à s'engager sur le billet vert, la proximité de la réunion de la Fed y étant sans doute pour quelque chose.

PÉTROLE

Les cours du pétrole se sont stabilisés après leur repli dans le sillage de nouvelles pressions de Donald Trump sur l'Opep afin que le cartel contribue à la baisse des cours.

Le président américain a demandé vendredi à l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) qu'elle augmente sa production afin d'atténuer l'impact sur les prix des sanctions américaines contre l'Iran.

À SUIVRE MARDI 30 AVRIL

La journée de mardi sera riche en indicateurs avec notamment l'indice PMI Caixin-Markit manufacturier en Chine et, en France, des premières estimations de la croissance du PIB de la France au premier trimestre de l'indice des prix à la consommation en avril.

Egalement à l'agenda, des premières estimations de l'inflation allemande en avril et de la croissance du PIB de la zone euro au premier trimestre.

Apple publiera ses résultats après la clôture de Wall Street.

(Patrick Vignal pour le service Marchés, avec Shreyashi Sanyal and Amy Caren Daniel à Bangalore)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le modèle coopératif façon Mondragon

Le modèle coopératif façon Mondragon

Nouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage au Pays basque espagnol. Il s'y est rendu pour nous faire découvrir Mondragon, la plus grande...

Écouter cet épisode

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Recherche le contact d'un décideur ou d'une entreprise industrielle

AVRIL

+ 77 000 Décideurs

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS