Wall Street monte malgré des résultats bancaires mitigés

par Laetitia Volga
Partager
Wall Street monte malgré des résultats bancaires mitigés
La Bourse de New York a ouvert vendredi en hausse avec le coup d'envoi de la saison des résultats marqué par les publications contrastées de plusieurs grandes banques américaines sur fond de recul des tensions géopolitiques autour de la Syrie. L'indice Dow Jones gagne 54,16 points, soit 0,22%, à 24.537,21 points quelques minutes après l'ouverture. /Photo prise le 10 avril 2018/REUTERS/Brendan McDermid

(Reuters) - La Bourse de New York a ouvert vendredi en hausse avec le coup d'envoi de la saison des résultats marqué par les publications contrastées de plusieurs grandes banques américaines sur fond de recul des tensions géopolitiques autour de la Syrie.

L'indice Dow Jones gagne 54,16 points, soit 0,22%, à 24.537,21 points quelques minutes après l'ouverture.

Le Standard & Poor's 500, plus large, progresse de 0,24% à 2.670,49 points et le Nasdaq Composite prend 0,11% à 7 147,80 points.

En hausse à l'ouverture, l'indice S&P des valeurs bancaires s'est retourné à la baisse et perd 0,84%, sanctionné par le repli du titre Wells Fargo, qui perd 1,71%.

Les autorités américaines ont proposé à la banque californienne de verser un milliard de dollars (811 millions d'euros) pour mettre fin à des enquêtes en cours sur ses pratiques en matière d'assurance automobile et de prêts immobiliers, a annoncé Wells Fargo à l'occasion de la publication de ses résultats trimestriels.

JPMorgan Chase, la première banque américaine par l'actif, cède 0,75% après l'annonce d'un bénéfice trimestriel légèrement en dessous des attentes de Wall Street, des taux d'intérêt plus élevés et un allègement de la fiscalité n'ayant pas suffi à contrebalancer la baisse du revenu de la banque d'investissement.

De son côté, Citigroup recule de 0,68% malgré la publication d'un bénéfice trimestriel supérieur aux attentes à la faveur d'une baisse de ses impôts et d'une progression de ses revenus dans la banque de détail.

En hausse, le titre Tesla prend 1,74% après les déclarations de son fondateur et PDG, Elon Musk, qui a assuré que le groupe serait rentable aux troisième et quatrième trimestres, avec un flux de trésorerie positif.

L'AVERSION AU RISQUE REFLUE

Les trois grands indices de Wall Street sont toujours portés par les propos plus modérés de Donald Trump, qui a entretenu le flou jeudi sur l'imminence d'une opération militaire contre la Syrie, accusée d'avoir mené une attaque chimique samedi dernier contre la ville rebelle de Douma, près de Damas.

Les marchés semblent également rassurés par l'éventualité d'un retour des Etats-Unis au sein du Partenariat transpacifique (TPP) après que le président américain a chargé ses conseillers d'y réfléchir alors qu'il avait dénoncé cet accord multilatéral de libre-échange l'an dernier.

"Ne rejoindrais le TPP que si l'accord était substantiellement meilleur que celui proposé au président Obama", a précisé Trump dans un tweet publié jeudi en fin de soirée.

Le rendement des Treasuries à dix ans est repassé à plus de 2,84%, après un plus bas touché cette semaine à 2,755%.

Le dollar grappille 0,05% face à un panier de devises de référence et a touché un plus haut de sept semaines face au yen, signe d'un apaisement de l'aversion au risque avec le reflux des risques géopolitiques.

A l'heure de l'ouverture de Wall Street, les Bourses européennes sont dans le vert: le CAC 40 affiche un gain de 0,25% et Stoxx 600 de 0,23%.

Sur le marché pétrolier, les cours du brut progressent de 0,4% pour le Brent et de 0,3% pour brut léger américain.

(Édité par Patrick Vignal)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

La vision d'un manager... de brigade en cuisine

La vision d'un manager... de brigade en cuisine

Dans le Podcast Inspiration, Cyril Bosviel, chef à l'institut Paul Bocuse à Lyon, répond aux questions de Christophe Bys. Il revient sur ses débuts, son parcours de chef cuisinier mais...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 10/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS