Wall Street monte, bonnes nouvelles sur le vaccin et la consommation

(Reuters) - La Bourse de New York évolue en hausse en début de séance vendredi, profitant de l'annonce d'une accélération des ventes au détail aux Etats-Unis et d'un regain d'espoir de voir le développement d'un vaccin contre le COVID-19 aboutir prochainement.
Partager
Wall Street monte, bonnes nouvelles sur le vaccin et la consommation
La Bourse de New York évolue en hausse en début de séance vendredi. L'indice Dow Jones gagne 0,44%, le Standard & Poor's 500, plus large, progresse de 0,35%. /Photo d'archives/REUTERS/Brendan McDermid

Quelques minutes après le début des échanges, l'indice Dow Jones gagne 125,59 points, soit 0,44%, à 28.619,79 points, le Standard & Poor's 500, plus large, progresse de 0,35% à 3.495,49 points et le Nasdaq Composite prend 0,49% à 11.771,71 points.

Les contrats à terme sur indices s'étaient orientés à la hausse après les déclarations du géant de la pharmacie Pfizer, qui espère désormais pouvoir déposer en novembre une demande d'homologation du vaccin contre le coronavirus qu'il développe avec l'allemand BioNTech.

L'action Pfizer gagne 1,35% et le titre BioNTech coté au Nasdaq prend 2,53%.

L'autre nouvelle encourageante du jour est macroéconomique avec la hausse de 1,9% des ventes au détail en septembre, une accélération bien plus marquée qu'attendu et de bon augure pour les chiffres de la croissance du troisième trimestre.

Autre soutien pour le Dow: le bond de 4,57% de Boeing, qui bénéficie des déclarations d'un responsable de l'Agence européenne de sécurité aérienne (EASA) confirmant que le 737 MAX pourrait être de nouveau autorisé à voler avant la fin de l'année.

Dans l'actualité des résultats de sociétés, Schlumberger perd 4,81% après sa troisième perte nette trimestrielle consécutive, conséquence de la chute des investissements de ses clients liée à celle des prix des hydrocarbures.

A noter par ailleurs, l'envolée de 118,45% de l'action Hertz Global Holdings après l'annonce par le spécialiste de la location automobile, placé sous la protection de la loi sur les faillites, d'un refinancement de 1,65 milliard de dollars (1,41 milliard d'euros).

(Marc Angrand)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

La vision d'un manager... de brigade en cuisine

La vision d'un manager... de brigade en cuisine

Dans le Podcast Inspiration, Cyril Bosviel, chef à l'institut Paul Bocuse à Lyon, répond aux questions de Christophe Bys. Il revient sur ses débuts, son parcours de chef cuisinier mais...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 10/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS