Wall Street marque une pause après des records en série

NEW YORK (Reuters) - Wall Street a marqué une pause mardi, après avoir enchaîné les records ces derniers jours grâce à un regain d'optimisme sur les négociations commerciales sino-américaines et la conjoncture économique aux Etats-Unis.
Partager
Wall Street marque une pause après des records en série
Wall Street a marqué une pause mardi. En petite hausse de 30,52 points (+0,11%), le Dow Jones n'en a pas moins fini à un nouveau plus haut historique, à 27.492,63 points. /Photo d'archives/REUTERS/Brendan McDermid

En petite hausse de 30,52 points (+0,11%), le Dow Jones n'en a pas moins fini à un nouveau plus haut historique, à 27.492,63 points, après avoir déjà terminé la veille à 27.462,11.

Le S&P-500, plus large, a en revanche perdu 3,65 points, soit -0,12%, à 3.074,62.

Le Nasdaq Composite a grappillé 1,48 points (0,02%) à 8.434,68 points.

La croissance de l'activité du secteur des services aux Etats-Unis a accéléré plus que prévu au mois d'octobre, selon l'enquête mensuelle de l'Institute for Supply Management (ISM), ce qui devrait encore apaiser les inquiétudes concernant le ralentissement de l'économie américaine, après les bons chiffres de l'emploi publiés vendredi.

Sur le front commercial, d'importantes avancées ont été réalisées pour la finalisation de la "phase un" de l'accord commercial sino-américain, a déclaré mardi le secrétaire américain au Commerce, Wilbur Ross. La Chine presse quant à elle Donald Trump d'annuler les taxes instaurées en septembre sur 112 milliards de dollars de produits chinois importés.

Aux valeurs, Walgreens Boots Alliance a grimpé de 2,72%, alors que des sources interrogées par Reuters ont indiqué que la chaîne de pharmacies réfléchissait à sortir de Bourse en raison de l'intérêt manifesté par des fonds de capital investissement.

En hausse de 2,13%, Boeing a profité des déclarations du président de l'avionneur, Dave Calhoun, selon qui le conseil d'administration de Boeing considère que le DG Denis Muilenburg a "fait tout ce qu'il fallait" après les deux catastrophes aériennes ayant conduit à l'immobilisation du Boeing 737 MAX.

Adobe a grimpé de 4,2% sur le Nasdaq, le fabricant du logiciel Photoshop ayant livré de solides perspectives de résultats pour l'année fiscale 2020.

(Chuck Mikolajczak; Jean-Stéphane Brosse pour le service français)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Nouveau

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Jonconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS