Wall Street grimpe avec les valeurs de la santé

par Chuck Mikolajczak
Partager
Wall Street grimpe avec les valeurs de la santé
La Bourse de New York a commencé la semaine par une séance de forte hausse lundi. L'indice Dow Jones a gagné 3,19%. /Photo prise le 23 mars 2020/REUTERS/Mike Segar

NEW YORK (Reuters) - La Bourse de New York a commencé la semaine par une séance de forte hausse lundi, soutenue par les valeurs de la santé alors que les investisseurs sont à l'affût d'actifs devenus particulièrement abordables et susceptibles de résister au choc économique provoqué par la pandémie de coronavirus.

L'indice Dow Jones a gagné 690,7 points (3,19%) à 22.327,48.

Le S&P-500, plus large et principale référence des investisseurs, a pris 85,18 points, soit 3,35%, à 2.626,65.

Le Nasdaq Composite, à forte composante technologique, a avancé de son côté de 271,77 points (3,62%) à 7.774,15 points.

"On cherche une façon de revenir sur le marché via les actions qui vont fournir l'opportunité de participer", a dit Phil Blancato, directeur général de Ladenburg Thalmann Asset Management à New York.

Tous les grands secteurs du S&P ont fini en hausse, à commencer par les valeurs de la santé (+4,67%).

Parmi elles, Johnson & Johnson a fini en tête du Dow avec un gain de 8% à la suite d'un accord à un milliard de dollars avec l'administration Trump sur la création de capacités de fabrication de vaccins contre le coronavirus, qui pourraient être disponibles début 2021.

Toujours dans la pharmacie, Abbott a pris 6,41% après le feu vert des autorités américaines à la commercialisation d'un test de détection rapide de l'infection au coronavirus.

Derrière la santé, les valeurs technologiques ont brillé avec une progression de plus de 4%, alimentée par le bond de 7% de Microsoft, principal contributeur à la hausse du S&P.

Seule valeur du Dow à finir dans le rouge, et nettement, Boeing a perdu 6%.

Grandes victimes des mesures de confinement affectant des milliards de personnes dans le monde face au coronavirus, les compagnies aériennes ont elles aussi souffert avec des chutes de 12,75% et 8,16% respectivement pour American Airlines et United Airlines, de même que les croisiéristes, Royal Caribbean cédant 13,71% et Carnival 11,17%.

(avec Uday Sampath Kumar et Medha Singh à Bangalore; version française Bertrand Boucey)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS