Wall Street freinée par le coronavirus et les résultats d'entreprise

par Stephen Culp
Partager
Wall Street freinée par le coronavirus et les résultats d'entreprise
La Bourse de New York a fini jeudi en baisse. L'indice Dow Jones a cédé 0,43%. /Photo d'archives/REUTERS/Andrew Kelly

(Reuters) - La Bourse de New York a fini jeudi en baisse, tout en restant proche de ses records de la veille, en raison du flou entourant l'évolution de l'épidémie de coronavirus Covid-19 en Chine et ses conséquences sur l'économie mondiale.

L'indice Dow Jones a cédé 128,11 points (-0,43%) à 29.423,31.

Le S&P-500, plus large et principale référence des investisseurs, a perdu 5,51 points, soit 0,16%, à 3.373,94.

Le Nasdaq Composite, à forte composante technologique, a reculé de son côté de 13,99 points (-0,14%) à 9.711,97 points.

Cette séance a mis fin à une série de trois records consécutifs à la clôture pour le S&P et le Nasdaq.

La Chine a annoncé jeudi une hausse spectaculaire du nombre de décès et de contaminations au coronavirus Covid-19, qui a douché l'optimisme des investisseurs sur l'évolution de cette crise sanitaire.

Cette progression quotidienne sans précédent depuis le début de l'épidémie en décembre est cependant liée en partie à un changement de méthodologie de détection et le directeur général de l'Organisation mondiale de la Santé a dit ne "pas constater d'augmentation spectaculaire du nombre de cas hors de Chine".

Sur le front des résultats d'entreprise, certaines publications ont aussi contribué à freiner la tendance.

Malgré des résultats annuels supérieurs aux attentes, le géant chinois du commerce en ligne Alibaba a lâché 1,76% après avoir insisté sur l'impact "important" de l'épidémie de coronavirus sur l'économie chinoise.

Le spécialiste du matériel de réseaux informatiques Cisco Systems a perdu 5,23%, plus forte baisse du Dow, au lendemain de la présentation de prévisions jugées décevantes par les analystes.

Kraft Heinz a pour sa part cédé 7,56%, le groupe agroalimentaire ayant réalisé un chiffre d'affaires trimestriel inférieur aux attentes.

Hors résultats, Microsoft, poids lourd de la cote, a abandonné 0,54%, la justice américaine ayant accepté jeudi une requête d'Amazon (-0,47%) visant à interdire provisoirement au département américain de la Défense d'exécuter le contrat conclu avec son rival, pour un montant pouvant atteindre 10 milliards de dollars (9,22 milliards d'euros), sur la fourniture de services d'informatique dématérialisée.

(version française Bertrand Boucey)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS