Wall Street finit en hausse grâce aux valeurs bancaires

NEW YORK (Reuters) - La Bourse de New York a fini en hausse jeudi, portée par un assouplissement des règles bancaires qui a relégué au second plan les craintes liées à l'épidémie de coronavirus aux Etats-Unis et le recul moins important que prévu des inscriptions au chômage.
Partager
Wall Street finit en hausse grâce aux valeurs bancaires
La Bourse de New York a fini en hausse jeudi. L'indice Dow Jones a gagné 1,18%. /Photo d'archives/REUTERS/Brendan McDermid

L'indice Dow Jones a gagné 299,66 points (1,18%) à 25 745,6.

Le S&P-500, plus large, a pris 33,34 points, soit 1,09%, à 3 083,67 et le Nasdaq Composite 107,84 points (1,09%) à 10 017,00 points.

Après un long lobbying de Donald Trump et du Parti républicain, les autorités américaines de régulation bancaire ont assoupli jeudi la "règle Volcker" mise en oeuvre après la crise financière de 2007-2009, qui restreignait la capacité des banques à s'engager dans des investissements risqués avec l'argent de leurs clients.

Le sous-indice S&P des valeurs bancaires a pris en séance jusqu'à 3,75% à la faveur de cette annonce. Le secteur de l'énergie a également progressé grâce à un rebond des cours du pétrole.

Mais les investisseurs restent préoccupés par la hausse des nouveaux cas de contamination au coronavirus dans une douzaine d'Etats américains, dont le Texas qui a suspendu en partie ses mesures de déconfinement.

A cela s'ajoute le nombre toujours élevé des inscriptions au chômage à 1,48 million la semaine dernière alors que le consensus tablait sur un recul plus important à 1,3 million.

Aux valeurs, Walt Disney a perdu 0,6% après avoir reporté la réouverture des parcs à thème et hôtels en Californie. Le géant américain du divertissement envisagerait aussi de reporter la sortie du film "Mulan", prévue le 24 juillet, selon le Wall Street Journal https://on.wsj.com/3dzLGYO.

Boeing a cédé 1% en réaction aux informations selon lesquelles son rival Airbus est parvenu à son objectif de production d'appareils et a atténué ses problèmes industriels.

(Sinéad Carew, version française Laetitia Volga et Jean-Stéphane Brosse)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le modèle coopératif façon Mondragon

Le modèle coopératif façon Mondragon

Nouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage au Pays basque espagnol. Il s'y est rendu pour nous faire découvrir Mondragon, la plus grande...

Écouter cet épisode

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS