Wall Street finit en hausse après le discours rassurant de Trump

NEW YORK (Reuters) - La Bourse de New York a fini en hausse de 0,56% mercredi, après l'allocution de Donald Trump, qui a dissipé les craintes d'une surenchère militaire avec l'Iran.
Partager
Wall Street finit en hausse après le discours rassurant de Trump
La Bourse de New York a fini en hausse de 0,56% mercredi. L'indice Dow Jones a gagné 161,41 points à 28 745,09. /Photo d'archives/REUTERS/Lucas Jackson

L'indice Dow Jones a gagné 161,41 points à 28 745,09.

Le S&P-500, plus large, a pris 15,87 points, soit 0,49%, à 3 253,05.

Le Nasdaq Composite a quant à lui progressé de 60,66 points (0,67%) à 9 129,24 points.

Donald Trump s'est réjoui mercredi qu'aucun Américain n'ait été blessé par les tirs de missiles iraniens de la nuit précédente en direction de bases situées en Irak, ce qui, selon lui, démontre que Téhéran ne veut pas d'une escalade militaire.

L'armée iranienne a tiré dans la nuit de mardi mercredi une salve de missiles en direction de deux bases militaires irakiennes abritant des effectifs de la coalition sous commandement américain pour venger la mort du général Qassem Soleimani. Le commandant de la force Al Qods, chargée des opérations militaires extérieures de l'Iran, a été tué vendredi à Bagdad par un drone américain, sur ordre du président américain.

"L'absence de victime est l'élément à retenir. Cela offre l'opportunité de désamorcer la situation", a commenté Salman Ahmed chez Lombard Odier Investment Managers.

"Les tensions entre les Etats-Unis et l'Iran vont probablement persister mais notre scénario de base exclut une escalade significative car les deux parties prenantes n'ont aucun intérêt à mener un conflit militaire plus large", disent quant à eux les économistes d'UBS dans une note.

VALEURS

Du côté des baisses, Boeing reculait de 1,7% après l'accident d'un 737-800 de la compagnie Urkraine International Airline à Téhéran, qui a fait 176 morts.

Walgreens Boots Alliance, qui a fait état d'un bénéfice trimestriel inférieur aux attentes, perdait par ailleurs 5,8%.

Lennar Corp, dont le bénéfice trimestriel est, lui, supérieur aux estimations, gagnait en revanche 0,8%.

(Caroline Valetkevitch, version française Jean-Philippe Lefief)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS