Wall Street finit en baisse

par Ryan Vlastelica

Partager

NEW YORK (Reuters) - Les marchés d'actions américains ont terminé en baisse, bouclant un deuxième recul hebdomadaire consécutif sur des craintes renouvelées de ralentissement économique mondial.

Le Dow Jones des 30 valeurs industrielles américaines a perdu 1,05%, 136,99 points, à 12.849,59, le Standard & Poor's 500, indice de référence des gérants de fonds, s'est a cédé 1,25%, 17,31 points, à 1.370,26 et le Nasdaq, à forte pondération technologique, a abandonné 1,45%, 44,22 points, à 3.011,33.

Sur la semaine, le Dow a cédé 1,6%, le S&P 500 -2% et le Nasdaq -2,2%.

Aux valeurs, les financières ont été particulièrement affectées, comme en témoigne le recul de 2,5% affiché par l'indice S&P des valeurs financières. Bank of America a perdu 5,34%, Morgan Stanley a cédé 5,15% et Goldman Sachs s'est replié de 4,40%.

JPMorgan Chase a abandonné 3,63% et Wells Fargo 3,46%.

"Ce que tout le monde cherche, c'est de la croissance à l'échelle mondiale, mais le ralentissement en Chine et la hausse des rendements nous incitent à nous poser des questions sur la force de la croissance", a déclaré Brad Sorensen, directeur des marchés et analyste chez Charles Schwab.

"Il y a là une correction d'envergure et les financières sont tout particulièrement visées."

Le Nasdaq a sous-performé les autres grands indices d'actions américain, pénalisé par la baisse affichée par le titre Apple (-2,81%).

Google n'a pas été épargné par les dégagements du jour, avec un repli de 4,05% lendemain de l'annonce par le moteur de recherche d'un deuxième trimestre consécutif de baisse de la recherche sponsorisée.

Ryan Vlastelica, Nicolas Delame pour le service français

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS