Wall Street finit en baisse, retour des inquiétudes sanitaires

par Noel Randewich et Devik Jain

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Wall Street finit en baisse, retour des inquiétudes sanitaires
La Bourse de New York a fini dans le rouge vendredi sous l'effet de prises de bénéfice dans le secteur technologique et d'un retour des inquiétudes liées à la pandémie de COVID-19. L'indice Dow Jones a perdu 0,86%, ou 299,17 points, à 34 687,85 points, le S&P-500, plus large, 32,91 points, soit -0,75%, à 4 327,12 points et le Nasdaq Composite a abandonné 115,9 points (-0,80%) à 14 427,24 points. /Photo prise le 16 avril 2021/REUTERS/Carlo Allegri

(Reuters) - La Bourse de New York a fini dans le rouge vendredi sous l'effet de prises de bénéfice dans le secteur technologique et d'un retour des inquiétudes liées à la pandémie de COVID-19.

L'indice Dow Jones a perdu 0,86%, ou 299,17 points, à 34 687,85 points, le S&P-500, plus large, 32,91 points, soit -0,75%, à 4 327,12 points et le Nasdaq Composite a abandonné 115,9 points (-0,80%) à 14 427,24 points.

Sur la semaine, selon des données provisoires, le Dow recule de 0,53%, le S&P de 0,97% et le Nasdaq de 1,87%.

Après une ouverture en hausse favorisée par un rebond inattendu des ventes au détail aux Etats-Unis le mois dernier, Wall Street s'est retournée à la baisse, en raison notamment de l'annonce d'une forte augmentation des cas de coronavirus et de décès dus au COVID-19 sur une semaine par les Centres de contrôle et de prévention des maladies (CDC), qui ont parlé de "pandémie chez les non vaccinés".

Les croisiéristes Carnival Corp et Norwegian Cruise Line ont notamment souffert, cédant autour de 5%.

Dans le secteur technologique, Amazon a cédé 1,6%, Apple 1,4%, et le fabricant de cartes graphiques Nvidia a perdu plus de 4,2%. L'indice sectoriel a cédé du terrain pour la deuxième séance consécutive après avoir atteint un record mercredi.

Aux valeurs particulières, le laboratoire Moderna, qui fabrique un vaccin contre le COVID-19, a grimpé de plus de 10% après l'annonce de son intégration au sein de l'indice S&P 500 le 21 juillet prochain.

(version française Jean-Stéphane Brosse)

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS