Wall Street finit en baisse avant le discours de Trump

NEW YORK (Reuters) - La Bourse de New York a fini en baisse mardi, interrompant une série de 12 hausses d'affilée pour le Dow Jones, en attendant le discours de Donald Trump au cours duquel il pourrait détailler le contenu et le calendrier de son programme économique.

Le président des Etats-Unis doit s'adresser après la clôture, à 21h00 locales (02h00 GMT mercredi), aux membres du Congrès et il devrait évoquer ses intentions en matière de fiscalité, de dépenses militaires ou encore de réforme de l'assurance santé.

L'indice Dow Jones a cédé 25,20 points, soit 0,12%, à 20.812,24. Le S&P-500, plus large, a perdu 6,11 points, soit 0,26%, à 2.363,64. Le Nasdaq Composite a reculé de son côté de 36,46 points (-0,62%) à 5.825,44 points.

Sur l'ensemble du mois de février, le Dow a gagné 4,8%, le S&P a pris 3,7% et le Nasdaq a progressé de 3,75%.

"La vraie question est désormais de savoir jusqu'où va la patience des investisseurs", dit Quincy Krosby, responsable de la stratégie chez Prudential Financial.

Les investisseurs ont été encouragés par l'agenda de Trump mais "à un moment ou un autre, le marché a besoin de clarifications. Si vous fondez vos projections de marché sur une politique de croissance et en faveur des entreprises, il faut une réforme fiscale. C'est pourquoi le marché veut entendre que cela reste bien une priorité et que le processus est en marche."

Les propos tenus lundi par le président américain, devant un parterre de gouverneurs, sur sa volonté d'engager de "grosses" dépenses d'infrastructures et d'augmenter de 9% le budget du Pentagone, avaient contribué à une petite hausse de Wall Street lundi, le Dow Jones ayant fini sur un nouveau record.

La priorité donnée au discours présidentiel a occulté les chiffres révisés du produit intérieur brut (PIB) américain au quatrième trimestre 2016, qui montrent une croissance de 1,9% en rythme annualisé, conforme à la première estimation.

Une confiance du consommateur à son plus haut depuis juillet 2001 et des indices de l'activité manufacturière à Chicago et des prix immobiliers en amélioration n'ont pas non plus su inverser la tendance.

L'indice S&P de consommation non-essentielle (-0,65%) a accusé les plus forte baisse sectorielle alors que celui les services collectifs se distingue (+0,94%).

Côté baisses, le groupe de grande distribution Target a plongé de 12,17% après avoir annoncé que ses ventes pourraient continuer de baisser cette année. Dans son sillage, Wal-Mart a cédé 1,13%, plus forte baisse du Dow Jones.

De même, aux financières, le courtier Charles Schwab a perdu 3,16% après avoir annoncé son intention de revoir ses commissions à la baisse, engagé dans une guerre des prix après une annonce similaire du géant de la gestion Fidelity Investments. TD Ameritrade et E*Trade Financial ont de, respectivement, 10,44% et 7,23%.

Le laboratoire Valeant a perdu 13,94% après avoir fait état d'un bénéfice courant trimestriel meilleur que prévu.

Intelsat (-15,16%) a annoncé un accord de fusion avec OneWeb, une coentreprise américaine de satellites soutenue financièrement par Softbank.

A la hausse, le voyagiste en ligne Priceline a pris 5,64% après l'annonce de résultats supérieurs aux attentes, grâce à une hausse du nombre de réservations hôtelières. Au moins 11 brokers ont relevé leur objectif de cours sur le titre.

En Europe, les Bourses ont terminé en légère hausse, dans un climat de prudence, les investisseurs étant conscients que le discours de Trump peut jouer dans les deux sens.

Sur le marché des changes, le dollar se stabilise face à un panier de devises de référence après un accès de faiblesse. L'euro se traite tout près de 1,06 dollar.

(Yashaswini Swamynathan et Caroline Valetkevitch à Bangalore, Juliette Rouillon pour le service français)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Connecter start-up et grands groupes

Connecter start-up et grands groupes

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Thomas Ollivier, fondateur du Maif Start-up Club, répond aux questions de Christophe Bys. 

Écouter cet épisode

Le théâtre engagé et populaire de Samuel Valensi

Le théâtre engagé et populaire de Samuel Valensi

Samuel Valensi est un jeune metteur en scène engagé. Passionné de théâtre, il a décidé de quitter les bancs d'HEC pour écrire et mettre en scène. Il est...

Écouter cet épisode

Le Mans, capitale du son

Le Mans, capitale du son

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Olivier James nous emmène au Mans pour nous faire découvrir un écosystème surprenant : celui de l'acoustique. En quelques années, la...

Écouter cet épisode

Le design dans le monde d'après

Le design dans le monde d'après

L'ancien secrétaire d'Etat socialiste, Thierry Mandon, est président de la Cité du Design de Saint-Etienne. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il présente la Biennale...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

ETABLISSEMENT FRANÇAIS DU SANG.

Technicien de Maintenance en Matériel / Equipement H/F

ETABLISSEMENT FRANÇAIS DU SANG. - 27/06/2022 - CDI - BORDEAUX

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

Acquisition de poste informatique de type Mini PC et écran.

DATE DE REPONSE 01/01/1970

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS