Wall Street finit en baisse, Apple pèse

(Reuters) - La Bourse de New York a fini en baisse lundi, plombée par Apple et Boeing dans un marché qui ne croit plus à un geste fort de la Réserve fédérale sur ses taux d'intérêt à la fin du mois.
Wall Street finit en baisse, Apple pèse
La Bourse de New York a fini en baisse lundi, plombée par Apple et Boeing. L'indice Dow Jones a cédé 0,43%. /Photo d'archives/REUTERS/Mike Segar

L'indice Dow Jones a cédé 115,98 points, soit 0,43%, à 26.806,14 et le S&P-500, plus large, a perdu 14,46 points ou 0,48% à 2.975,95, s'éloignant encore de son record de 2.995 points atteint mercredi dernier à la veille du jour férié de l'Independence Day.

Le Nasdaq Composite a reculé de son côté de 63,41 points (0,78%) à 8.098,38.

En l'absence de nouveaux indicateurs, les investisseurs ont continué de réagir à la statistique meilleure que prévu des créations d'emplois publiée vendredi, qui a remis en cause leurs anticipations en matière de baisse des taux. Selon le baromètre FedWatch de CME Group, la probabilité d'une baisse de taux d'un demi-point à la fin du mois n'est plus que de 8%, contre environ 20% il y a une semaine, alors que celle d'un assouplissement d'un quart de point se monte désormais à 92%.

"Les chiffres de l'emploi donnent l'impression qu'il n'y a pas besoin de baisser les taux, et pourtant l'activité industrielle marque le pas", commente John Carey, chez Amundi Pioneer Asset Management à Boston, au sujet des indicateurs économiques américains.

Dans ce contexte, les intervenants attendent l'audition semestrielle du président de la Fed, Jerome Powell, mercredi et jeudi au Congrès. La banque centrale publiera en outre mercredi le compte rendu de sa dernière réunion monétaire de juin, la suivante étant programmée pour les 30 et 31 juillet.

Chris Larkin, vice-président de Chris Larkin, dit n'attendre rien de marquant de l'audition de Jerome Powell mais estime qu'une surprise avec la statistique de l'inflation de juin, publiée jeudi, pourrait en revanche faire bouger le marché.

Les investisseurs se positionnent aussi pour le début des publications de résultats du deuxième trimestre, à partir de la semaine prochaine. Les bénéfices des sociétés du S&P 500 sont pour l'instant prévus en repli de 0,1% sur un an, selon les estimations d'analystes compilées par Refinitiv IBES.

VALEURS

Apple a cédé 2,06%, la plus forte baisse du Dow Jones, après un abaissement de recommandation de Rosenblatt Securities qui conseille désormais de vendre la valeur en prédisant une détérioration des fondamentaux du fabricant de l'iPhone dans les six à 12 prochains mois.

Boeing, en repli de 1,33%, a également pesé sur la tendance dans la crainte que l'annulation d'une commande de 737 MAX par la compagnie saoudienne flyadeal n'amène d'autres acheteurs à en faire de même, l'appareil n'étant pas près de reprendre les airs après avoir été interdit de vol à la mi-mars.

General Electric, dont les moteurs produits par sa coentreprise CFM avec le français Safran équipent entre autres le 737 MAX, est retombé de 2,86% après un rebond de 17% depuis la mi-avril.

Six des 11 grands indices sectoriels S&P 500 ont fini en repli, la plus forte baisse étant pour les matériaux (-1,06%).

LA SÉANCE EN EUROPE

Les Bourses européennes avaient auparavant fini en baisse modérée, déprimées elles aussi par les espoirs qui s'amenuisent d'une baisse d'ampleur des taux américains en fin de mois.

Le CAC 40 a cédé 0,08% à 5.589,19 points à Paris, le Footsie britannique a abandonné 0,05% et le Dax allemand 0,20%. L'indice paneuropéen EuroStoxx 50 a reculé de 0,12%, le FTSEurofirst 300 de 0,07% et le Stoxx 600 de 0,05%.

Deutsche Bank a chuté de 5,39%, sa plus mauvaise séance depuis cinq mois, au lendemain de l'annonce d'un vaste plan de restructuration qui devrait se traduire par une nouvelle perte annuelle pour la première banque d'Allemagne.

A Paris, Sodexo (-4,18%) a accusé la plus forte baisse du SBF 120 après avoir averti sur ses résultats.

Après la clôture, le groupe chimique allemand BASF a averti lui aussi sur un deuxième trimestre "considérablement" inférieur aux attentes, en annonçant en outre 6.000 suppressions d'emplois.

(Véronique Tison pour le service français avec April Joyner à New York et les contributions de Medha Singh et Uday Sampath à Bangalore)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le Mans, capitale du son

Le Mans, capitale du son

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Olivier James nous emmène au Mans pour nous faire découvrir un écosystème surprenant : celui de l'acoustique. En quelques années, la...

Écouter cet épisode

Le design dans le monde d'après

Le design dans le monde d'après

L'ancien secrétaire d'Etat socialiste, Thierry Mandon, est président de la Cité du Design de Saint-Etienne. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il présente la Biennale...

Écouter cet épisode

Viande in vitro, végétal... Frédéric Wallet dresse le menu de demain

Viande in vitro, végétal... Frédéric Wallet dresse le menu de demain

Dans ce nouvel épisode de « Demain dans nos assiettes », notre journaliste reçoit Frédéric Wallet. Chercheur à l'Inrae, il est l'auteur de Manger Demain, paru aux...

Écouter cet épisode

La fin du charbon en Moselle

La fin du charbon en Moselle

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Cécile Maillard nous emmène à Saint Avold, en Moselle, dans l'enceinte de l'une des trois dernières centrales à charbon de...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Recherche le contact d'un décideur ou d'une entreprise industrielle

AVRIL

SAFRAN

+ 77 000 Décideurs

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

VILLE DE CALLAC

Technicien des Services Techniques H/F

VILLE DE CALLAC - 31/03/2022 - CDD - CALLAC DE BRETAGNE

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

976 - MAMOUDZOU

PRESTATION RELATIVE AU DEPLOIEMENT D'UNE SOLUTION INFORMATISEE DE GESTION D'UNE FLOTTE DE VEHICULES.

DATE DE REPONSE 22/06/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS