Wall Street finit dans le vert, porté par les titans de la tech

Publié le

NEW YORK (Reuters) - La Bourse de New York a fini la semaine dans le vert au terme d'une séance hésitante, les investisseurs ayant longtemps hésité entre les inquiétudes sur l'évolution de la situation sanitaire aux Etats-Unis et l'enthousiasme provoqué par les bons résultats publiés la veille par Facebook, Apple et Amazon.

Wall Street finit dans le vert, porté par les titans de la tech
La Bourse de New York a fini la semaine dans le vert au terme d'une séance hésitante. A la clôture, l'indice Dow Jones finit sur un gain de 0,44%. /Photo d'archives/REUTERS/Mike Segar
© Mike Segar

A la clôture, l'indice Dow Jones, qui a perdu jusqu'à 1% en séance, finit sur un gain de 0,44% (114,67 points) à 26.428,32.

Le S&P-500, plus large, prend 25,11 points, soit 0,77%, à 3.271,33.

Le Nasdaq Composite avance de son côté de 157,46 points (1,49%) à 10.745,28 points, porté par Apple, Amazon et Facebook.

Les trois titans, qui publiaient jeudi soir en après-Bourse leurs résultats financiers, ont affiché une solide santé financière.

Apple finit en hausse de 10,47%, Amazon gagne 3,7% et Facebook prend 8,17%.

"Ces résultats étaient fabuleux, forts", note Tim Ghriskey, chez Inverness Counsel à New York. "Ce sont des entreprises extrêmement rentables qui produisent les produits que les consommateurs veulent."

Alphabet, la maison mère de Google, recule en revanche de 3,28% après avoir fait état de ventes trimestrielles en recul pour la première fois depuis son entrée en Bourse il y a 16 ans.

A quelques heures de l'expiration des allocations fédérales qui ont soutenu des millions d'Américains jetés au chômage par la crise pandémique, l'incapacité des républicains et des démocrates à s'entendre sur un accord permettant une prolongation de ce dispositif crucial a pesé sur la cote.

Les valeurs du secteur de l'énergie ont été particulièrement malmenées. Pénalisé par l'effondrement des cours du brut, Chevron, qui a fait état d'une perte supérieure à huit milliards de dollars au deuxième trimestre, cède 2,70%.

L'action ExxonMobil, qui affiche 1,1 milliard de dollars de pertes au deuxième trimestre, s'en sort mieux en terminant sur un gain de 0,50%.

Sur l'ensemble du mois de juillet, le Dow Jones a gagné 2,39%, le S&P-500 a pris 5,52% et le Nasdaq a grimpé de 6,83%.

(Chuck Mikolajczak; version française Patrick Vignal et Henri-Pierre André)

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte