Wall Street évolue en ordre dispersé en attendant Powell

PARIS (Reuters) - La Bourse de New York a ouvert en ordre dispersé jeudi dans l'attente d'une intervention attendue du président de la Réserve fédérale (Fed) après les mouvements récents sur les marchés obligataires.
Wall Street évolue en ordre dispersé en attendant Powell
La Bourse de New York a ouvert en ordre dispersé jeudi dans l'attente d'une intervention attendue du président de la Réserve fédérale (Fed). L'indice Dow Jones grappille 13,14 points, soit 0,04%, à 31.283,23 points et le Standard & Poor's 500, plus large, recule de 0,15% à 3 814,00 points. /Photo prise le 9 mars 2020/REUTERS/Carlo Allegri

L'indice Dow Jones grappille 13,14 points, soit 0,04%, à 31.283,23 points et le Standard & Poor's 500, plus large, recule de 0,15% à 3 814,00 points.

Le Nasdaq Composite reprend 0,43% à 13.053,47 points après avoir chuté de 2,7% mercredi à la suite d'un décrochage des valeurs technologiques, particulièrement sensibles à l'évolution des coûts de financement du fait de leur importante valorisation.

Le marché a pris connaissance d'une augmentation, un peu moins forte que prévu, des inscriptions au chômage à 745.000 la semaine dernière mais c'est surtout la nouvelle prise de paroles de Jerome Powell, le président de la Fed, à partir de 17h05 GMT que les investisseurs attendent.

"Il ne fait aucun doute que le sentiment est à la prudence (...) c'est un mélange entre la pression sur les rendements obligataires lors des séances précédentes et de retenue avant les commentaires de la Réserve fédérale", a déclaré Peter Cardillo, économiste en chef chez Spartan Capital Securities.

Jerome Powell a jusqu'à présent minimisé les craintes inflationnistes et continué de prôner une politique monétaire accommodante tant que l'économie et le marché de l'emploi ne se seront pas remis de la pandémie mais il n'empêche que les préoccupations liées à l'inflation et la hausse des rendements obligataires demeurent.

Celui des emprunts d'Etat américains à dix ans se stabilise autour de 1,467% après avoir frôlé 1,5% en séance mercredi.

Aux valeurs, Boeing gagne 1,47% après que le Royaume-Uni et les Etats-Unis ont annoncé un accord suspendant pour quatre mois les surtaxes douanières américaines instaurées dans le cadre du différend sur les aides au groupe américain et Airbus.

(Laetitia Volga)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

La renaissance des montres Kelton

La renaissance des montres Kelton

Le designer Vincent Bergerat donne une nouvelle vie aux montres Kelton. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il explique au micro de Christophe Bys comment il innove et recrée l'identité...

Écouter cet épisode

Connecter start-up et grands groupes

Connecter start-up et grands groupes

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Thomas Ollivier, fondateur du Maif Start-up Club, répond aux questions de Christophe Bys. 

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Expert(e) naval - Jauge (F/H)

BUREAU VERITAS - 11/06/2022 - CDI - Saint Herblain

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS