Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Wall Street étale après avoir réagi à Trump

Publié le

NEW YORK (Reuters) - Wall Street a finalement terminé la semaine stationnaire, après s'être retournée à la baisse en cours de séance, réagissant au fait que le président Donald Trump a demandé à ses équipes de mettre en oeuvre des droits de douane sur 200 milliards de dollars d'importations chinoises supplémentaires.

Wall Street étale après avoir réagi à Trump
Wall Street a finalement terminé la semaine stationnaire, après s'être retournée à la baisse en cours de séance. L'indice Dow Jones a gagné 0,03%. /Photo d'archives/REUTERS/Brendan McDermid
© Brendan McDermid

Sur l'ensemble de la semaine, les trois grands indices enregistrent cependant des gains appréciables.

L'administration Trump a déjà imposé des droits de douane de 25% sur un ensemble de produits importés de Chine représentant un montant annuel de 50 milliards de dollars; Pékin a riposté sur des montants similaires.

Wall Street avait ouvert en légère hausse sur front d'une fragile accalmie, comme le montrent les derniers rebondissements, sur le front des tensions commerciales avec la Chine, à la suite de la main tendue par Washington à Pékin jeudi.

L'indice Dow Jones a gagné 8,68 points (0,03%) à 26.154,67 points. Le S&P-500, plus large, a pris 0,8 point (0,03%) à 2.904,98 points. Le Nasdaq Composite a reculé de son côté de 0,15 point à 8.013,56 points.

Sur la semaine, le S&P gagne 1,2%, le Dow 0,9% et le Nasdaq 1,4%.

"Si Trump veut effectivement appliquer ces droits, c'est suffisant pour gâter l'humeur du marché", a dit Bryan Reilly (CIBC Private Wealth Management). "Si cette incertitude commerciale demeure, le sentiment ne peut évoluer que dans un seul sens, vers le bas".

"(...) on a été bien actif toute la semaine et c'est vendredi après-midi; on ne veut pas prendre encore des risques quand on ne sait pas quelles nouvelles pourraient tomber durant le week-end", a déclaré Michael O'Rourke (JonesTrading).

VALEURS

La hausse des compartements de l'énergie (+0,56%), de l'industrie (+0,52%) et de la finance (+0,66%) a permis de compenser en grande partie l'impact négatif des dernières informations sur le dossier commercial.

LES INDICATEURS DU JOUR

Les ventes au détail ont connu leur plus faible hausse en six mois au mois d'août, les ménages ayant réduit leurs achats d'automobiles et de vêtements, mais une révision en hausse des chiffres de juillet préserve l'hypothèse d'une croissance économique robuste pour le troisième trimestre.

Les prix à l'importation aux Etats-Unis ont connu en août leur plus net recul depuis plus d'un an et demi, ce qui suggère que la vigueur du dollar a tendance à réduire l'inflation importée.

La production industrielle aux Etats-Unis a augmenté au mois d'août, le secteur automobile ayant compensé une production morose dans le reste de l'industrie manufacturière, montrent les données publiées vendredi par la Réserve fédérale.

Le moral des ménages américains s'est amélioré davantage que prévu en septembre, montrent vendredi les résultats provisoires de l'enquête mensuelle de l'Université du Michigan.

Les stocks des entreprises aux Etats-Unis ont enregistré une augmentation substantielle en juillet, soutenus par une hausse plus forte qu'estimé initialement des stocks automobiles.

LA SÉANCE EN EUROPE

Les Bourses ont terminé vendredi dans le vert à la faveur d'une accalmie sur le front commercial et d'un répit pour les économies émergentes.

À Paris, le CAC 40 a pris 0,46% à 5.352,57 points. Le Footsie britannique a gagné 0,31% et le Dax allemand a progressé de 0,57%. L'indice EuroStoxx 50 a avancé de 0,33%, le FTSEurofirst 300 0,41% et le Stoxx 600 0,35%. Sur l'ensemble de la semaine, le Stoxx 600 a pris 1,15% et le CAC 40 1,91%.

La détente sur le front commercial a profité aux secteurs des ressources de base (+0,98%) et de l'automobile (+1,24%). A Paris, Valeo (4,62%) et Renault (2,86%) signent les deux plus fortes hausses du CAC 40. Le compartiment des hautes technologies a pris 0,72% dans le sillage du rebond d'Apple (+2,31%) et de la hausse du secteur jeudi à Wall Street.

(Avec Shreyashi Sanyal; Wilfrid Exbrayat pour le service français)

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services.
En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

En savoir plus