Wall Street devrait saluer de nouveaux espoirs sur le commerce

par Patrick Vignal
Wall Street devrait saluer de nouveaux espoirs sur le commerce
Les Bourses européennes montent lundi à mi-séance. À Paris, le CAC 40 gagne 0,7% à 5.301,93 vers 12h40 GMT. À Francfort, le Dax prend 0,25% et à Londres, le FTSE progresse de 0,69%. /Photo d'archives/REUTERS/Kai Pfaffenbach

PARIS (Reuters) - Wall Street est attendue en légère hausse lundi à l'ouverture pour saluer dans le sillage des places asiatiques et européennes et des progrès dans les négociations commerciales entre les Etats-Unis et la Chine, avec la perspective d'un sommet Trump-Xi en fin de mois.

Les futures sur indices new-yorkais signalent une ouverture de Wall Street en hausse de 0,3% à 0,5%.

À Paris, le CAC 40 gagne 0,7% à 5.301,93 vers 12h40 GMT. À Francfort, le Dax prend 0,25% et à Londres, le FTSE progresse de 0,69%.

L'indice paneuropéen FTSEurofirst 300 avance de 0,45%, l'EuroStoxx 50 de la zone euro de 0,38% et le Stoxx 600 de 0,49%.

Selon le Wall Street Journal, le président américain Donald Trump et son homologue chinois Xi Jinping pourraient se rencontrer aux alentours du 27 mars pour signer un accord sur le commerce, au vu des progrès enregistrés dans les négociations bilatérales ces dernières semaines.

"Les investisseurs se félicitent de cette nouvelle partout dans le monde, car un accord imminent entre les deux plus grandes économies du monde mettrait fin à ce climat d'incertitude, notamment vis-à-vis d'actifs risqués tels que les actions", commente Pierre Veyret, analyste technique chez ActivTrades.

"Cependant, le fait que les traders envisagent déjà un accord potentiel éloigne significativement les titres de leurs prix d'équilibre et accroît la possibilité d'une situation d'achat de la rumeur et de vente de la nouvelle", ajoute-t-il.

"Outre ce risque, des problèmes géopolitiques subsistent, Huawei vient notamment de déclarer être prêt à poursuivre le gouvernement américain en justice pour interdiction faite aux agences fédérales d'utiliser ses produits."

La semaine qui s'ouvre sera marquée en outre par la réunion monétaire de la Banque centrale européenne, jeudi, et la publication le lendemain des chiffres des créations d'emplois aux Etats-Unis en février.

VALEURS EN EUROPE

La quasi totalité des indices sectoriels européens sont dans le vert à mi-séance, avec notamment un gain de 0,79% pour les ressources de base, sensibles aux nouvelles sur le commerce.

Schneider (1,6507%) domine le classement de l'EuroStoxx 50 devant Bayer (1,47%) et Unibail Rodamco (1,13)

Dans le peloton de tête du Stoxx 600, le groupe de médias britannique Daily Mail and General Trust s'adjuge 4,56% après avoir annoncé qu'il redistribuerait à ses actionnaires sa participation dans Euromoney et 200 millions de livres en numéraire. Dans la foulée, l'indice européen des médias gagne 1,23% pour signer la meilleure performance sectorielle.

A Paris, Publicis, en hausse de 1,69%, signe la meilleure performance d'un CAC 40 presque entièrement dans le vert.

CHANGES

Le dollar monte encore un peu (+0,1%) face à un panier de six devises de référence et progresse plus nettement face à l'euro (+0,4%).

"Sur une base ajustée des risques, le dollar reste la monnaie d'investissement la plus attractive parmi les grandes devises", dit Valentin Marinov, analystes changes chez Credit Agricole à Londres.

TAUX

Les rendements obligataires de référence cèdent un peu de terrain, autour de 2,744% pour les Treasuries à 10 ans et de 1,167% pour le Bund de même échéance.

PÉTROLE

Les informations sur des avancées dans les négociations commerciales sino-américaines soutiennent les cours du pétrole, avec le Brent du mer du Nord à 65,48 dollars (+0,63%) et le brut léger américain à 56,06 (+0,47%).

(Édité par Wilfrid Exbrayat)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

La renaissance des montres Kelton

La renaissance des montres Kelton

Le designer Vincent Bergerat donne une nouvelle vie aux montres Kelton. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il explique au micro de Christophe Bys comment il innove et recrée l'identité...

Écouter cet épisode

Connecter start-up et grands groupes

Connecter start-up et grands groupes

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Thomas Ollivier, fondateur du Maif Start-up Club, répond aux questions de Christophe Bys. 

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Expert(e) naval - Jauge (F/H)

BUREAU VERITAS - 11/06/2022 - CDI - Saint Herblain

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS