Wall Street devrait reculer un peu en attendant la Fed

par Patrick Vignal
Partager
Wall Street devrait reculer un peu en attendant la Fed
Wall Street est attendue en léger repli mercredi à l'ouverture et les Bourses européennes montent prudemment à mi-séance. À Paris, le CAC 40 prend 0,15% vers 11h00 GMT. À Francfort, le Dax gagne 0,12% et à Londres, le FTSE progresse de 0,10%. /Photo d'archives/REUTERS/Toby Melville

PARIS (Reuters) - Wall Street est attendue en léger repli mercredi à l'ouverture et les Bourses européennes montent prudemment à mi-séance, les investisseurs retenant leur souffle avant les annonces de la Réserve fédérale, qui devrait annoncer à 18h00 GMT qu'elle baisse à nouveau ses taux d'interêt d'un quart de point. Les contrats à terme signalent une ouverture des indices de référence de la Bourse de New York en baisse d'environ 0,1%. À Paris, le CAC 40 prend 0,15% à 5.624,15 points vers 11h00 GMT. À Francfort, le Dax gagne 0,12% et à Londres, le FTSE progresse de 0,10%.

L'indice paneuropéen FTSEurofirst 300 avance de 0,12%, l'EuroStoxx 50 de la zone euro de 0,14% et le Stoxx 600 de 0,09%.

Les craintes d'un choc pétrolier après les attaques du week-end contre des installations du géant saoudien Aramco s'apaisent après les déclarations de responsables du royaume promettant un retour rapide à une production normale.

Les tensions politiques n'ont cependant pas disparu, des responsables américains ayant affirmé que les frappes venaient d'Iran.

Autre foyer chaud au Proche-Orient, Israël, où le Premier ministre Benjamin Netanyahu, qui joue sa survie politique, n'est pas parvenu mardi à dégager une majorité claire à l'issue des élections législatives anticipées, selon les sondages réalisés à la sortie des urnes.

Mais le sujet du jour sur les marchés reste la Fed, qui devrait donc annoncer une nouvelle baisse de taux après celle de juillet, la première depuis la crise financière, dans un environnement marqué par la peur d'une récession sur fond de conflit commercial entre les Etats-Unis et la Chine.

Le communiqué de politique monétaire tombera à 18h00 GMT, suivi 30 minutes plus tard de la conférence de presse du président de l'institution, Jerome Powell, dont les indications pour la suite des événements sont très attendues par les marchés.

La probabilité d'une baisse de taux a fondu à 56,5% contre 92% il y a une semaine, selon le baromètre FedWatch de CME Group, mais les analystes de Saxo Banque n'ont aucun doute sur ce qu'annoncera la banque centrale américaine.

"La baisse de taux par la Fed est acquise et déjà prise en compte par le marché", écrivent-ils dans une note.

"La baisse des taux sera principalement motivée par des facteurs externes tels que la guerre commerciale et, surtout, le resserrement des conditions de financement à l'échelle mondiale dû à la pénurie de financement aux États-Unis", argumentent-ils.

VALEURS EN EUROPE

En Bourse en Europe, les variations sectorielles sont modérées.

Les valeurs du luxe souffrent avec des replis de 4,86% pour Richemont, 5,39% pour Moncler et 3,17% pour Swatch après une note d'UBS, qui dégrade le secteur à "neutre" contre "surpondérer".

Les fournisseurs d'Apple tirent leur épingle du jeu après les bons chiffres de précommandes pour le nouvel iPhone. A Paris, STMicro prend 1,83%, la plus forte hausse du CAC derrière Publicis (+2,04%).

A la hausse également, EDF prend 3,62%, dans le peloton de tête du SBF 120, après avoir dit ne pas avoir à ce stade l'intention de fermer un ou plusieurs réacteurs nucléaires en raison d'anomalies concernant les soudures de certains équipements.

TAUX

Sur le marché obligataire, le rendement des emprunts d'Etat américains à 10 ans perd près de quatre points de base pour repasser sous 1,78%, reflétant les anticipations d'une baisse de taux aux Etats-Unis.

En Europe, le Bund à 10 ans, taux de référence de la zone euro, recule de trois points de base à -0,505%.

CHANGES

La situation est relativement calme sur le marché des devises, comme c'est souvent le cas avant les annonces d'une grande banque centrale. Le dollar prend 0,2% face à un panier de devises de référence et l'euro perd un peu de terrain, autour de 1,1048 dollar.

La livre sterling cède 0,3% face au dollar et 0,1% face à l'euro après l'annonce d'un fort ralentissement de l'inflation en Grande-Bretagne au mois d'août.

PÉTROLE

Les deux contrats de référence sur le brut perdent environ 1%, autour de 63,92 dollars le baril pour le Brent de mer du Nord et de 58,73 dollars pour le brut léger américain (WTI).

(Édité par Jean-Michel Bélot)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Chargé de Certification Clients Production Bio (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 21/01/2023 - CDD - Valence

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

976 - KOUNGOU

Mise en place de vidéo protection.

DATE DE REPONSE 06/03/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS